Source ID:; App Source:

L'abus de sucre nuirait aussi au coeur

Aux États-Unis, 13% du nombre total de calories... (PHOTOTHÈQUE LA PRESSE)

Agrandir

Aux États-Unis, 13% du nombre total de calories de la plupart des adultes provient de sucres ajoutés, ce qui contribue au surpoids.

PHOTOTHÈQUE LA PRESSE

RelaxNews

Une étude américaine montre que les excès de sucre contribuent non seulement à la prise de poids, mais aussi aux insuffisances cardiaques.

Une simple molécule, le glucose-6-phosphate (G6P) - qui résulte d'une trop grande consommation de sucre et d'amidon - peut entraîner des tensions cardiaques qui changent les protéines musculaires et entraînent un moins bon fonctionnement de la pompe cardiaque pouvant déboucher sur des insuffisances cardiaques, selon les chercheurs de l'université du Texas, à Houston.

Ils ont annoncé leurs conclusions dans la revue Journal of the American Heart Association.

«Le traitement s'avère difficile», a noté le Dr. Heinrich Taegtmeyer, responsable de l'étude. Et d'ajouter, «les médecins peuvent prescrire des diurétiques pour contrôler l'afflux et des bêta bloquants et des inhibiteurs de l'enzyme de conversion pour réduire les tensions cardiaques et permettre au coeur de pomper de façon plus économe».

Pour leur étude, les chercheurs se sont basés sur des essais sur animaux de laboratoire, mais aussi sur des tissus prélevés sur des patients de l'institut du coeur du Texas.

Selon des données gouvernementales américaines récentes, aux États-Unis, 13% du nombre total de calories de la plupart des adultes provient de sucres ajoutés, ce qui contribue au surpoids, mais aussi à d'autres problèmes de santé, car ces sucres ajoutés remplacent souvent des aliments plus sains comme les fruits et les légumes riches en nutriments.




À découvrir sur LaPresse.ca

Les plus populaires : Vivre

Tous les plus populaires de la section Vivre
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer