Source ID:; App Source:

Musculation: corps de ballerine, sans la douleur

Quelle femme n'a jamais rêvé d'avoir le corps élancé, tout en longueur et en... (Photo fournie par Mary Helen Bowers)

Agrandir

Photo fournie par Mary Helen Bowers

Quelle femme n'a jamais rêvé d'avoir le corps élancé, tout en longueur et en finesse, d'une danseuse de ballet? Pour Mary Helen Bowers, ancienne ballerine du New York City Ballet, ce rêve est possible grâce à sa méthode d'exercices, Ballet Beautiful. Un entraînement sans barre, sans pointes, mais aux résultats probants, selon elle.

Le corps post-bébé de l'ange Lily Aldridge, c'est elle. Les jambes tout en muscles de Nathalie Portman dans Black Swan, c'est encore elle. Mary Helen Bowers s'est taillé une jolie réputation grâce à une méthode d'exercice inspirée du ballet, Ballet Beautiful.

«J'ai vraiment construit un programme inspiré par le ballet, qui vise les muscles sollicités dans la discipline. On les travaille pour qu'ils développent la force et l'élégance de ceux des ballerines. En donnant accès à ce type d'exercice, ça permet aux femmes de se sentir belles, élégantes, fortes, tout en étant jolies», explique Mary Helen Bowers.

Du ballet... sans la technique

Exit, pirouettes, ronds de jambe, fouettés, arabesques et autres pointes: les exercices mis au point par Mary Helen Bowers, offerts dans le cadre de cours en ligne ou sur DVD, sont très éloignés d'une classe habituelle de ballet. Il n'y a pas de barre, et la technique est ramenée à son minimum.

On se concentre sur les pliés, la répétition de certains mouvements et de certaines positions empruntées au ballet. L'objectif: muscler les muscles sur la longueur tout en renforçant les fesses et l'abdomen.

«Le but, c'est vraiment de donner une certaine forme à votre corps. Si vous faites du yoga, vous allez travailler certains muscles. Avec ma méthode, je travaille sur les muscles que l'on utilise quand on danse, mais ce n'est pas du ballet», explique-t-elle.

Selon elle, un minimum de trois heures par semaine permet de voir des résultats en deux semaines.

Présente sur les médias sociaux (son compte Instagram @balletbeautiful, où elle affiche, sur ses photos, des lignes et des pauses impeccables, est sa meilleure carte de visite), Mary Helen Bowers revendique des milliers de clientes, dans près de 80 pays du monde.

«La ballerine est un symbole universel de force, de grâce et de féminité. Et c'est sûr qu'un programme d'exercice qui nous fait nous sentir forte, mais élégante en même temps, ça fonctionne très bien», dit-elle.

Quelle femme n'a jamais rêvé d'avoir le... (Photo fournie par Mary Helen Bowers) - image 2.0

Agrandir

Photo fournie par Mary Helen Bowers

Du ballet pour femmes enceintes

Des étudiantes aux femmes dans la soixantaine: elles sont nombreuses, celles qui ont été séduites par les programmes d'exercice de Mary Helen Bowers.

Mais plus récemment, c'est sa nouvelle méthode pour femmes enceintes qui lui a valu l'attention des médias américains.

Jeune mère d'une petite fille de 2 mois à peine, Mary Helen Bowers a continué à danser jusqu'aux derniers jours de sa grossesse. J'ai vraiment aimé profiter de l'occasion de créer un programme fait pour la femme enceinte, dit-elle. Évidemment, il faut d'abord voir son médecin et s'assurer que tout va bien. Mais la plupart du temps, quand on mène une grossesse sans complications et qu'on est en bonne santé, on peut s'entraîner pendant toute la durée de sa grossesse.»

www.balletbeautiful.com




Les plus populaires : Vivre

Tous les plus populaires de la section Vivre
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer