Une femme des Laurentides lutte depuis trois ans avec une maladie mystérieuse.

Isabelle Audet LA PRESSE

Depuis la naissance de son premier enfant, elle a graduellement perdu l'usage de ses jambes et d'une main. Malgré des dizaines de consultations médicales, aucun spécialiste n'arrive à cerner le problème.

«Ça a commencé par un engourdissement après l'épidurale, comme une perte de sensibilité. Les médecins m'ont dit que c'était temporaire, mais ce n'est jamais parti. Ça s'est empiré», explique Hélène Saint-Laurent.

Son état s'est détérioré sans qu'aucun diagnostic tombe. Au fil des mois, elle doit d'abord utiliser une canne, puis des béquilles, une marchette, pour finalement être confinée à un fauteuil roulant.