Environ un Américain sur six, soit 48 millions de personnes, tombe malade chaque année après avoir ingéré de la nourriture avariée, ont révélé les Centres américains de contrôle des maladies (CDC) mercredi.

AGENCE FRANCE-PRESSE

«Nous avons progressé dans notre compréhension du fardeau que représentent les maladies dues à la nourriture. Malheureusement, beaucoup trop de gens continuent à tomber malades à cause des aliments qu'ils mangent», a expliqué Thomas Frieden, le directeur des CDC.

Selon ces données, quelque 128 000 victimes d'intoxication alimentaire sont hospitalisées chaque année et 3 000 personnes décèdent des suites de complications liées à ces maladies, est-il dit dans ce rapport révélé dans la publication Emerging Infectious Diseases.

Les experts des CDC indiquent que dans seulement 9,4 millions des 48 millions de cas recensés le pathogène est connu. L'immense majorité de ces cas -- 80% -- est due à des «agents non spécifiés», expliquent les CDC.

A elle seule, la salmonellose est responsable de 28% des décès dus à une intoxication alimentaire et de 35% des hospitalisations.