Le rappel d'un demi-milliard d'oeufs potentiellement contaminés à la salmonelle ne devrait pas toucher le Québec. Selon l'Agence canadienne d'inspection des aliments, aucun oeuf qui pourrait être contaminé n'a été importé au Canada.

Anabelle Nicoud LA PRESSE

«Rien n'a été trouvé au Canada», dit l'Agence canadienne d'inspection des aliments. Les oeufs en provenance des États-Unis sont soumis à des normes très strictes et, d'après l'Agence, aucun des cinq postes de classement touchés par le rappel aux États-Unis n'exporte au Canada.

«Seulement 5% des oeufs américains peuvent franchir nos frontières», dit Philippe Olivier, agent de communication de la Fédération des producteurs d'oeufs du Québec. De plus, le Québec est doté de l'un des systèmes de contrôle parmi les plus stricts au monde en matière de biosécurité et de salubrité. On y produit un milliard d'oeufs chaque année, et on n'a pas connu de toxi-infection récemment.

La Fédération recommande aux consommateurs d'acheter uniquement les oeufs dont l'emballage porte le symbole catégorie A du Canada. Des tests de dépistage de salmonelle sont réalisés chaque année dans les fermes canadiennes.