L'encens peut être un outil thérapeutique efficace contre le cancer de la vessie car il a la vertu de tuer les cellules vésicales cancéreuses, suggère une étude publiée dans le journal britannique en ligne BMC Complementary and Alternative Medicine.

AGENCE FRANCE-PRESSE

Les chercheurs de l'université américaine d'Oklahoma ont testé un extrait enrichi d'encens sur des cellules vésicales saines et cancéreuses. Ils ont découvert qu'il avait la capacité de faire la distinction entre les deux types de cellules et de s'attaquer à celles qui sont défectueuses.

L'encens bloque le cycle de croissance des cellules vésicales cancéreuses et provoque leur dégénérescence.

«L'encens représente une thérapie alternative bon marché pour les patients souffrant actuellement d'un cancer de la vessie», a déclaré le Dr Hsueh-Kung Lin, responsable de l'équipe de chercheurs.

Une étude internationale avait établi en septembre 2008 que l'encens augmentait le risque de contracter certains cancers des voies aériennes (langue, sinus, bouche).