Les forces de police indiennes ont interpellé six membres d'un groupe militant hindou accusés d'avoir attaqué et coupé les cheveux de trois couples le jour de la Saint-Valentin près du Taj Mahal, immense monument de marbre blanc dédié à l'amour.

Mis à jour le 14 févr. 2009
ASSOCIATED PRESS

Les assaillants présumés ont coupé les cheveux de jeunes couples ouvertement romantiques à l'aide de ciseaux, dans un parc d'Agra, ville du nord de l'Inde, où se trouve le Taj Mahal, a déclaré un responsable des forces de police, V.P. Ashok. «Les six (individus) font partie du groupe Shiv Sena».Le Taj Mahal a été construit par l'empereur Shah Jahan entre 1632 et 1654 à la mémoire de son épouse préférée.

Par ailleurs, des membres d'un autre groupe ont commis des actes de vandalisme dans un magasin vendant des cartes de la Saint-Valentin.

Les actions de protestations de groupes comme Shiv Sena -qui affirme défendre les valeurs traditionnelles indiennes- se reproduisent chaque année le jour de la Saint-Valentin.

Cette année, les autorités ont renforcé la sécurité dans les grandes villes indiennes afin de prévenir toute attaque.