• Accueil > 
  • Vivre > 
  • Mode > 
  • Beauté 
  • > Un groupe écologiste classe cinq grandes entreprises de cosmétiques 
Source ID:; App Source:

Un groupe écologiste classe cinq grandes entreprises de cosmétiques

Du rouge à lèvres Estee Lauder, une des... (PHOTO ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

Du rouge à lèvres Estee Lauder, une des compagnies visée par le groupe écologiste.

PHOTO ARCHIVES LA PRESSE

Bruce Cheadle
La Presse Canadienne
OTTAWA

Un groupe écologiste a classé cinq grandes entreprises de cosmétiques présentes au Canada selon l'utilisation dans leurs produits d'ingrédients potentiellement nocifs.

L'étude du groupe torontois «Environmental Defence» révèle que ces cinq entreprises ont des problèmes avec des produits chimiques qui pourraient être nocifs pour la santé humaine, mais que certaines font mieux que d'autres.

On y affirme que la pression du public a commencé à influencer les compagnies quant aux ingrédients utilisés dans leurs produits, qui vont du shampoing aux hydratants, en passant par les dentifrices et les antisudorifiques.

L'étude a établi que Proctor and Gamble était la meilleure des cinq entreprises, suivie par Johnson et Johnson et Unilever.

Estée Lauder et L'Oréal ont été classées en quatrième et cinquième place, respectivement, principalement parce qu'elles n'ont pas affiché publiquement leurs politiques concernant l'élimination des toxines de leurs produits.

Procter and Gamble a annoncé en septembre qu'elle éliminerait le triclosan, un agent antibactérien couramment utilisé, et les phtalates de ses produits de soins personnels en 2014.

La compagnie Johnson et Johnson s'est pour sa part engagée en 2012 à supprimer le triclosan, les phtalates, le formaldéhyde et les parabènes de ses articles de toilette et cosmétiques pour adultes.

Santé Canada et Environnement Canada ont proposé l'an dernier que l'industrie réduise volontairement la quantité de triclosan utilisée dans les produits de soins personnels qui ont tendance à aboutir dans les lacs et les rivières.

Une étude de Santé Canada a révélé que le triclosan était nocif pour l'environnement, mais sans danger pour les humains.




Les plus populaires : Vivre

Tous les plus populaires de la section Vivre
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer