Reconnu surtout pour son hammam (bain d'inspiration turc) et ses massages, le Rainspa élargit la gamme de ses services de soins pour la peau. Désirant offrir à ses clients des soins qui vont au-delà de l'esthétisme, l'établissement du Vieux-Montréal a récemment conclu un partenariat avec les produits Dermalogica. Une entente qui a nécessité l'agrandissement du spa urbain niché au troisième étage du Place d'Armes Hôtel&Suites.

Valérie Simard LA PRESSE

«Nous voulons être considérés comme des spécialistes de la peau, souligne la directrice de Rainspa, Galia Zagury. La mission de Dermalogica est d'abord d'éduquer les gens à bien traiter leur peau. Les produits sont axés sur la santé, pas sur la beauté.»

C'est pourquoi, chez Dermalogica, on parle de thérapeutes plutôt que d'esthéticiennes. «Le terme thérapeute fait référence au bien-être et à la santé plutôt qu'à la beauté», précise Mme Zagury, qui ajoute que ces produits pourraient également bientôt entrer dans les chambres du Place d'Armes Hôtel&Suites.

Les thérapeutes qui travaillent au Rainspa ont reçu une formation pour prodiguer les différents traitements offerts par Dermalogica, qui n'est d'ailleurs pas qu'une gamme de produits de beauté. C'est aussi l'International Dermal Institute, une école américaine fondée par la Britannique Jane D. Wurwand. Si elle est encore peu présente au Québec, Dermalogica est toutefois bien implantée dans le reste du Canada et ailleurs dans le monde.

Lors de la première visite au Rainspa, les thérapeutes posent un «diagnostic» au moyen d'une technique appelée face mapping (voir encadré). Selon le type de peau du client ou de la cliente - les produits sont conçus autant pour les hommes que pour les femmes-, elles préparent une «prescription» qui comporte un traitement à recevoir sur place ainsi que des produits à utiliser à la maison.

En plus des collections traditionnelles - peau grasse, peau déshydratée, etc. -, Dermalogica offre aussi des produits plus spécialisés, notamment pour les peaux âgées (AGE smart), acnéiques (mediBac) et pigmentées (ChromaWhite TRx). Tous les produits sont sans alcool déshydratant, sans fragrances artificielles et ne sont pas testés sur les animaux.

L'entreprise ne promet cependant pas de guérison miracle. «Que votre peau soit grasse ou déshydratée, on ne peut pas changer ça», note Stéphanie Mandino, éducatrice à l'International Dermal Institute. «Mais on peut aider à maîtriser le problème. Quand on arrête d'utiliser les produits, le problème revient.»

* * *

Le face mapping

Parce que la peau du visage n'est pas uniforme, les thérapeutes de Dermalogica utilisent la technique du face mapping. Celle-ci consiste à diviser le visage et le cou en 14 zones. Selon les problèmes de peau décelés, un traitement différent peut être appliqué sur chaque zone. «C'est comme une carte routière pour la peau», illustre Stéphanie Mandino, éducatrice à l'International Dermal Institute. «Que la peau soit déshydratée sur le front ou pigmentée sur les joues, ça nous permet de tout traiter en même temps.» Ainsi, plusieurs types de nettoyants, d'exfoliants ou d'hydratants peuvent être appliqués sur le visage lors d'une même visite. «Il est conseillé de répéter le traitement tous les deux ou trois mois ou à chaque changement de saison», dit Stéphanie Mandino.

Photo: Dermalogica