Les travaux dans la rue Sainte-Catherine, l'hiver et les trottoirs glacés, les nouvelles offres commerciales en banlieue... Toutes des raisons qui font que le centre-ville de Montréal perd de son pouvoir d'attraction. Véritables amoureux du centre-ville, Chantal Durivage et Jean-François Daviau, les deux têtes chercheuses derrière le Groupe Sensation Mode, veulent renverser la vapeur avec XP_MTL, un projet événementiel ambitieux qui sera lancé officiellement jeudi.

IRIS GAGNON-PARADIS LA PRESSE

Depuis 20 ans, le Groupe Sensation Mode développe son expertise dans l'organisation événementielle en mode et design, avec notamment son projet phare, le festival Mode et Design, qui se déroule au mois d'août à l'extérieur, en plein centre-ville montréalais.

« Au fil des années, nous avons développé notre amour et connaissance du centre-ville. Partout à l'international, les grands centres urbains vivent des changements et rencontrent d'immenses défis, qu'on pense à l'accessibilité, aux achats en ligne et au développement de nouveaux pôles d'attraction. La question qu'on s'est posée, c'est : comment contrebalancer ces changements et utiliser le centre-ville pour faire vivre des expériences ? », détaille Jean-François Daviau, cofondateur du Groupe Sensation Mode avec sa femme, Chantal Durivage.

La réponse : XP_MTL, un projet ambitieux qui s'est donné comme mission « d'animer le centre-ville à l'année » avec quatre « saisons » aux différentes thématiques qui permettront de créer, espère le duo, un véritable « écosystème » en utilisant tout le terrain de jeu du centre-ville afin d'offrir différentes expériences, autant extérieures qu'intérieures. « Il faut donner au centre-ville l'amour qu'il mérite », lance Mme Durivage.

Un projet rassembleur

Dans cette réflexion amorcée il y a deux ans, le duo est bien sûr allé à la rencontre d'acteurs stratégiques afin de le guider dans ses démarches. Ainsi, le Groupe Sensation Mode a réussi à rassembler autour de XP_MTL des partenaires de taille : Ivanhoé Cambridge, la Ville de Montréal, Tourisme Montréal, Cominar et le gouvernement du Québec, entre autres.

Tous sont rassemblés autour d'une volonté : redonner au centre-ville ses lettres de noblesse et le garder vivant à l'année en proposant autant aux travailleurs, aux résidants qu'aux touristes des expériences inédites, surprenantes et enthousiasmantes.

« Il y a une multitude d'événements excitants qui se passent déjà au centre-ville, c'est le coeur économique du Québec, mais les Montréalais ont un peu perdu leur relation avec leur centre-ville ; l'idée, c'est de rassembler tout cela au sein d'une programmation artistique, dans une mise en scène. Bref, de créer un fil conducteur. À l'aube des travaux [dans la rue Sainte-Catherine], ça devenait encore plus important de créer un achalandage », estime M. Daviau.

Le tout prendra des formes diverses : installations scénographiques offrant aux passants des lieux pour prendre une pause, performances diverses utilisant le centre-ville comme une « salle de spectacle », parcours, événements de type 5 à 7 comme les « Métro sessions », sans compter la contribution espérée de plusieurs acteurs-clés du centre-ville - on pense aux différentes écoles, aux musées, à la STM... - qui pourront agrémenter les différentes saisons.

Ainsi, la saison Voyage, qui sera officiellement lancée jeudi avec le Block Party, un grand événement musical au coin des rues McGill et Sainte-Catherine rassemblant plusieurs artistes et DJ, prendra Montréal comme destination thématique. L'occasion de mettre en valeur tout le talent montréalais dans différentes sphères, de la mode à la musique en passant par la danse urbaine.

« Il y aura plein de surprises au cours des prochaines semaines ; déjà, jeudi matin, les gens vont sentir le coeur du centre-ville battre. »

- Chantal Durivage, du Groupe Sensation Mode

La saison Sports sera l'occasion de rassembler différentes communautés autour de styles de vie comme la course, le yoga, le skate, alors que la saison Musique sera le fil conducteur de cette période de retour à l'école. Quant à la période des Fêtes, XP_MTL se donne le défi de faire du centre-ville la destination par excellence « avec le plus grand village du temps des Fêtes », s'enthousiasme M. Daviau.

Au bout du compte, XP_MTL se veut une réponse au marasme ambiant et fait le pari de tirer du positif du négatif, résume Mme Durivage. « Tout le Nord-Est américain doit composer avec des infrastructures vieillissantes. La question est : qu'est-ce qu'on fait avec ça ? Oui, il y a la glace, la construction, tout ça, mais nous décidons de créer notre salle de spectacle autour de ces éléments, qui deviennent du mobilier urbain ! Notre message, c'est : amusons-nous malgré tout ! »

Le « terrain » de jeu de XP_MTL 

Les portes d'entrée : Atwater, Jeanne-Mance, Sherbrooke, Quartier des gares

Pôles centraux : McGill, Sainte-Catherine

Les quatre saisons thématiques

Février et mars : Voyage

Mai et juin : Sports

Septembre et octobre : Musique

Novembre et décembre : Temps des Fêtes