• Accueil > 
  • Vivre > 
  • Mode 
  • > Pour l'automne, Chanel se promène dans les bois 
Source ID:; App Source:

Pour l'automne, Chanel se promène dans les bois

Longs manteaux en laine ou en tweed descendant... (PHOTO PASCAL ROSSIGNOL, REUTERS)

Agrandir

Longs manteaux en laine ou en tweed descendant jusqu'aux chevilles, vestes en fourrure, robes-pull ainsi que bottes et cuissardes composent en partie la silhouette Chanel de l'automne-hiver prochain.

PHOTO PASCAL ROSSIGNOL, REUTERS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Aurélie Mayembo
Agence France-Presse
Paris

Exit le bling ! C'est dans une forêt automnale que Karl Lagerfeld a présenté mardi, au dernier jour de la Fashion week parisienne, une collection à base de bottes, d'écharpes et de longs manteaux pour se promener dans les bois, après avoir imaginé des tenues de pluie lors de son précédent défilé.

Arborant désormais une barbe fournie, le créateur de mode a opéré un retour à la nature en présentant sa nouvelle collection au milieu d'arbres et de bûches savamment disposées dans un Grand palais jonché de feuilles mortes et exhalant des odeurs de sous-bois.

Une mise en scène moins spectaculaire que par le passé - où il avait installé des cascades ou un vaisseau spatial dans le monument parisien - et qui va de pair avec des tenues discrètes privilégiant la laine, le tweed cher à la maison Chanel et une palette automnale, très éloignée des tenues bleues ou roses gomme balloune proposées dans de précédentes collections et destinées à un public «girly».

Longs manteaux en laine ou en tweed descendant jusqu'aux chevilles, vestes en fourrure, robes-pull ainsi que bottes et cuissardes composent en partie la silhouette Chanel de l'automne-hiver prochain.

Bûches et camélias

La palette privilégie les tons naturels: l'ocre, le noir, le beige et le brun. Pour compléter ces tenues et s'emmitoufler, le créateur de mode mise sur de grosses écharpes autour du cou et de longs châles plus ornementaux...

Les rares couleurs vives sont le rose, l'orange et le bleu électrique, portées par petites touches, notamment sur de longs gants à la Audrey Hepburn (dans le film Breakfast chez Tiffany).

Bien que très nature, cette collection n'en oublie pas pour autant le glamour, grâce à la présence de teintes cuivrées et mordorées, sur les bottes et cuissardes notamment, et dans de superbes imprimés reprenant le motif de feuilles et déclinés en robes, jupes, manteaux et vestes.

Pour ces tenues plus sophistiquées, mais pas pour autant tape-à-l'oeil, l'accessoire est roi: abondance de sautoirs, de boucles d'oreilles et une grande variété de sacs à main, de pochettes colorées portées sous le bras à des petits sacs en forme de camélia (la fleur de la maison Chanel) ou de bûches.

Pour le soir, Chanel prévoit une foison de robes noires, souvent en dentelle, avec une veste en tweed portée sur les épaules.

Vanessa Paradis, Carla Bruni-Sarkozy et Keira Knightley ont assisté à ce défilé automnal. Karl Lagerfeld a lui fait une brève apparition avant de s'éclipser.




Les plus populaires : Vivre

Tous les plus populaires de la section Vivre
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer