• Accueil > 
  • Vivre > 
  • Mode 
  • > Fashion week de New York: une bonne journée pour Jason Wu 
Source ID:; App Source:

Fashion week de New York: une bonne journée pour Jason Wu

La femme Wu du printemps-été 2015 est pudique,... (Photo LUCAS JACKSON, REUTERS)

Agrandir

La femme Wu du printemps-été 2015 est pudique, élégante et sensuelle, porte robe et chemises de soie.

Photo LUCAS JACKSON, REUTERS

Agence France-Presse
NEW YORK

Jason Wu avait une double raison d'être heureux vendredi: le styliste, toujours très couru à la Fashion week de New York, y a présenté une nouvelle collection très appréciée et a annoncé avoir vendu une part majoritaire de son entreprise à un nouveau fonds d'investissement.

Au deuxième jour de la Fashion week, la collection du créateur de 31 ans, toute en longueurs élégantes et coupes ultras nettes, était sobrement intitulée «beauté», et avait été inspirée «par le style impeccable de (l'actrice) Charlotte Rampling», a-t-il expliqué.

La femme Wu du printemps-été 2015 est pudique, élégante et sensuelle, porte robe et chemises de soie, un grand manteau blanc surdimensionné, du cuir, des transparences de dentelle, des jupes drapées dégageant la cuisse, ou encore une robe de daim vert olive sans manche au grand décolleté en V.

Les imprimés sont tendres, les lignes épurées, les couleurs généralement douces, terre d'ombre brûlée, basilic, marine, blanc calcaire.

Mais le soir, les tenues se font scintillantes et les robes aux plissés généreux retenus par de fines ceintures s'allongent jusqu'au sol, en marine ou rouge flamme, hommage à une beauté sensuelle et mystérieuse.

Jason Wu, Canadien né à Taïwan et vivant à New York, est un homme très occupé et une exception à la Fashion week: il y présente deux défilés, le sien d'abord, puis la semaine prochaine celui d'Hugo Boss, dont il est depuis juin 2013 le directeur artistique.

Il avait créé sa marque éponyme en 2006 et été propulsé au sommet après avoir été choisi par Michelle Obama pour sa première robe de bal d'inauguration présidentielle en 2009. Elle l'avait à nouveau choisi pour la deuxième inauguration en 2013.

Vendredi, Jason Wu a aussi introduit dans son défilé le sac «Diane», du nom de celle qu'il considère comme une muse, l'actrice et ancien mannequin Diane Kruger.

Et l'annonce qu'il a vendu une part majoritaire de son entreprise à un nouveau fonds d'investissement, InterLuxe, basé à New York, qui entend se spécialiser dans la mode de luxe, ne pouvait qu'ajouter à son habituel sourire.

Le montant de la vente n'a pas été rendu public. Mais Jason Wu s'est dit «impatient de travailler avec l'équipe d'InterLuxe pour étendre (sa collection) et faire passer la marque Jason Wu au niveau supérieur, à la fois aux États-Unis et à l'étranger».

Parmi ses premiers projets: ouvrir un magasin Jason Wu, augmenter ses ventes par internet et celles de ses sacs à main.




Les plus populaires : Vivre

Tous les plus populaires de la section Vivre
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer