Dans la boutique de la rue Saint-Denis, à Montréal, l'orangé, le vert gazon, le turquoise et le jaune soleil, couleurs emblématiques de la griffe montréalaise de vêtements confortables et sport pour femme, ont envahi les rayons où cohabitent tuniques, robes en coton, maillots de bain et vêtements plus techniques.

Mis à jour le 28 mars 2011
Elsa Vecchi, collaboration spéciale LA PRESSE

Comme en témoigne l'un des modèles phares de ce nouvel arrivage: un pantalon de yoga nommé Lively qui, sous des apparences très simples, cache des renforts permettant de garder une bonne posture. «Il y a aussi Touring, cette jupe polyvalente pouvant aussi bien faire office de petit haut», explique Stéphanie Noël, designer de cette collection printemps-été 2011, qui travaille désormais main dans la main avec le créateur de mode Andy Thê-Anh en vue de l'automne prochain.

Le designer québécois, qui a fermé boutique au début de l'hiver, a été rapidement pressenti par Lolë pour apporter un côté plus mode à la marque à travers des drapés, des touches de féminité et d'élégance qui ont fait sa réputation. Andy Thê-Anh souligne ne pas cesser de se réjouir de cette nouvelle collaboration. «C'est dans les vêtements de sport que l'on peut aujourd'hui vraiment s'éclater, en explorant de nouvelles matières, de nouvelles coupes.

Dans le prêt-à-porter, tout ou presque a déjà été fait. Et d'ailleurs, pour être franc, les deux dernières années, je piétinais», confie-t-il.

On trépigne déjà d'impatience à l'idée de découvrir prochainement de quoi cette association accouchera. En attendant, il n'y a rien à redire de ces modèles printaniers, sans grande surprise, mais dans le genre classique, efficace et vitaminé.