Bien connu dans le milieu du «night life» montréalais, le producteur d'événement et copropriétaire du club École privée Tongue Bui avait envie de démarrer un nouveau projet qui marierait bar et restauration.

Publié le 27 juin 2018
Iris Gagnon-Paradis LA PRESSE

Mais c'est quand il a vu le local vacant de la rue Notre-Dame Ouest (ancien Kitchen Galerie Poisson) qu'est née l'idée de créer un endroit convivial et «unique», où pourrait se sustenter la jeune clientèle de noceurs avant leur soirée dans les clubs du Vieux-Montréal.

Rapidement, l'idée d'un bar à dim sum, tirant ses inspirations des classiques, mais en les actualisant à la «sauce montréalaise», s'est imposée.

Soutenu par une équipe d'expérience - le copropriétaire Olivier Berkani (camions de cuisine Poenix 1, Queen B), le chef Phong Thach (Red Tiger), le gérant Yanis Hammiche (École privée) et Atelier Lovasi, qui signe le design moderne, avec quelques clins d'oeil subtils à la culture chinoise, dont les «lampes-lanternes» au plafond -, Jiao s'annonce comme un lieu de rencontre animé et décontracté, ouvert tard la nuit (une fenêtre de plats à emporter est prévue pour nourrir les estomacs vides à la sortie des bars), où boire aussi des cocktails inventifs et des sakés variés.

Ouverture prévue d'ici au début du mois de juillet.

399, rue Notre-Dame Ouest, Montréal

https: //www.facebook.com/JIAO-Dim-Sum-Bar-412864802500729/