C'est l'une des spécialités de l'érablière La Belle Époque, offerte depuis 30 ans dans cette petite cabane à sucre de Saint-Bernard-de-Michaudville, dont nous avons souvent parlé dans nos pages. Une recette familiale préparée par la fille du propriétaire Michel Gagnon, Amélie, qui fait cuire ses crêpes devant ses clients. « C'est du show cooking ! », nous dit la jeune femme de 31 ans, qui parle d'un dessert « à mi-chemin entre la crêpe et le beigne ». Le secret de la crêpe à l'ancienne est dans « la façon de la faire », insiste-t-elle.

Publié le 14 avr. 2016
Jean Siag LA PRESSE

« Le mélange est cuit dans un vieux poêlon de fonte déposé sur le vieux poêle à bois de la maison, détaille-t-elle. Je fais chauffer une bonne quantité d'huile de canola et lorsque le poêlon boucane, je mets ma pâte. C'est tellement chaud que la pâte gonfle dès que je verse le mélange. C'est vraiment pas une crêpe Suzette. Le secret est de mettre beaucoup d'huile, sinon ça ferait une petite crêpe plate. Tout est dans la technique de cuisson, poursuit-elle. Ça fait une crêpe qui est croustillante. Avec du sirop d'érable, c'est assez décadent. »

Mélange de pâte à crêpe traditionnelle

Recette de l'érablière La Belle Époque, Saint-Bernard-de-Michaudville

Ingrédients

• 1 tasse de farine

• 1 cuillère à thé de poudre à pâte

• 1 tasse de lait

• 2 oeufs

• 1 filet de vanille

Préparation

Mélanger les ingrédients secs, ajouter le lait, les oeufs et la vanille. Fouetter vigoureusement avant de laisser reposer.

L'érablière La Belle Époque, Saint-Bernard-de-Michaudville

450-792-2031