pour 4 personnes

Ingrédients

> 8 hauts de cuisse de poulet ou de pintade

> 1 c. à soupe d'ail haché

> 1 oignon émincé

> 250 ml de bouillon de volaille

> 250 ml de crème 35 %

> 100 ml de vin blanc

> Sel, poivre, huile végétale

> Épices pour le colombo

> 2 c. à soupe de cari jaune doux (de Madras)

> 1 pincée de fenugrec en poudre

> 1 feuilles de laurier

> 1 c. à soupe de gingembre frais, râpé

Préparation

1. Mélangez le cari et le fenugrec et frottez les morceaux de volaille avec ce mélange. Ajoutez le laurier et mettez au frigo pendant au moins deux heures.

2. Dans un poêlon, faites rissoler dans un peu d'huile les morceaux de poulet avec le reste de marinade jusqu'à ce qu'ils soient bien dorés. Retirez le poulet et déposez-le avec le laurier dans une cocotte allant au four.

3. Dans le poêlon qui a servi à rissoler la volaille, faites chauffer encore un peu d'huile et faites sauter les oignons et l'ail pendant environ 1 minute. Déglacez au vin blanc. Réduisez le feu et ajoutez le gingembre râpé. Laissez réduire à feu moyen pendant 1 minute et ajoutez le bouillon de volaille. Laissez réduire 1 minute et ajoutez la crème. Versez le tout dans la cocotte sur les morceaux de volaille. Enfournez à 350°F et laissez braiser à couvert pendant environ 50 minutes.

4. NOTE : Alexandre Loiseau suggère de servir ce plat avec des chayottes (chouchou en martiniquais) non pelées, coupées en julienne et sautées à l'huile et un écrasé de bananes (bananes coupées en morceaux puis pilées à la fourchette dans un poêlon chaud avec un peu de ciboulette, de l'échalote, du sel et du poivre. On fait chauffer quelques minutes et on sert tel quel).