Notre journaliste a plongé dans les boîtes de sardines. Voici les résultats de son évaluation.

Violaine Ballivy LA PRESSE

Saupiquet: Filet de sardines sans arêtes, marinade légère au citron et basilic, sans huile (100g,4,49$)

C'est le choix pour ceux qui commencent à apprivoiser les sardines. De beaux filets rosés au goût très délicat de citron qui, en l'absence d'huile, s'invitent parfaitement dans les boîtes à lunch d'été pour les dîners légers. À condition d'y ajouter du basilic frais, car on cherche toujours celui de la conserve!

note : 4/5

___________

Open Seas: Sardines portugaises en sauce tomate (120g,1,79$)

Certifiées issues de la pêche responsable, ces sardines sont celles qui se rapprochent le plus de celles servies dans les bars à tapas d'Espagne ou à pintxo du Portugal. Les trois prises, bien dodues, sont servies avec la peau et les arêtes dans une sauce tomate qui mériterait, cela dit, un peu plus d'épices et moins de sel.

note: 4/5

___________

Hyacinthe Parmentier: Le gourmet de la mer, à l'huile d'olive (135g,3,29$)

Trois beaux gros filets avec la peau et les arêtes pour ceux qui ont déjà un faible pour la sardine et l'huile d'olive. Car elle abonde dans la petite conserve. C'est bien si on sert le poisson sur une salade - il

suffit alors d'ajouter un trait de vinaigre -, mais trop riche autrement. Forte odeur de poisson.

Note: 3/5

___________

Club des millionnaires: Petits poissons (106g, 2,19$)

Une conserve qui donne tout son sens à l'expression «tassés comme des sardines». De 8 à 12 petits poissons légèrement fumés dans un peu d'huile de tournesol. Assez peu salé ou relevé, un bon choix pour préparer des rillettes ou des tomates farcies.

Note: 2,5/5

___________

Brunswick: Sardines à la sauce moutarde (106g,1,19$)

Peu appétissantes, ces sardines sont enfouies sous une épaisse couche de sauce à la moutarde jaune commerciale - celle des hot-dogs! - sans intérêt et assez amère. La version de la même marque à la sauce tomate est plus satisfaisante.

Note: 1/5