Source ID:c13aa11e-c201-47d5-831a-639e71a41fcd; App Source:alfamedia

Ces ustensiles de cuisine miracles

La Presse a mis à l'épreuve divers gadgets... (Photo Martin Tremblay, La Presse)

Agrandir

La Presse a mis à l'épreuve divers gadgets de cuisine.

Photo Martin Tremblay, La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Ils ont été conçus pour simplifier la tâche et gagner du temps en cuisine. Ces produits, dont la publicité est omniprésente sur l'internet, sont généralement offerts à des prix très compétitifs, et promettent de résultats qui frôlent le miracle. Mais tiennent-ils vraiment leurs promesses? Nous en avons testé quelques-uns.

Ils ont été conçus pour simplifier la tâche... (Photo Martin Tremblay, La Presse) - image 1.0

Agrandir

Photo Martin Tremblay, La Presse

Le bol coupe-salade

La promesse

Ce nouvel article, offert par différentes entreprises sur l'internet, permettrait de laver, couper et servir tous types de salades en moins d'une minute. Il suffit d'insérer la laitue et les légumes dans le bol, de mettre le couvercle et de trancher avec un couteau l'ensemble des ingrédients en même temps, à l'aide des fentes du bol. On fait ensuite pivoter le bol pour trancher dans différentes directions. Le bol est sans BPA et se dit facile à laver.

Environ 15 $ selon la marque choisie, notamment offert sur Amazon.

La réalité

Ce qui semblait une bonne idée sur papier s'est finalement révélé complètement saugrenu. En plus de représenter un certain danger pour les doigts lors de la coupe, celle-ci n'est pas efficace du tout. Par ailleurs, puisqu'une planche et un couteau sont nécessaires pour précouper les légumes avant de les mettre dans le coupe-salade, à quoi bon salir un objet de plus? Autant finir le travail nous-mêmes...

L'égreneur de maïs... (Photo Martin Tremblay, La Presse) - image 2.0

Agrandir

L'égreneur de maïs

Photo Martin Tremblay, La Presse

L'égreneur de maïs

La promesse

Ce produit permettrait d'extirper tous les grains d'un maïs en quelques secondes et sans effort. Il suffit d'insérer l'épi entier dans le cylindre de plastique, puis de faire descendre le tube d'acier inoxydable pour détacher les grains. Le piston de plastique peut ensuite être utilisé pour pousser le coeur qui se retrouve à l'intérieur du tube. L'outil peut être utilisé avec un maïs cru ou cuit. Toutes les pièces vont au lave-vaisselle.

Environ 15 $ selon la marque choisie, notamment offert sur Amazon.

La réalité

La vigueur requise pour appuyer sur le maïs peut surprendre au départ, mais le résultat est très impressionnant, du moins quand le maïs a une forme standard. Le coeur se détache parfaitement des grains. Il ne reste plus qu'à délier ceux-ci et le tour est joué. Il s'agit d'un réel gain de temps. L'outil s'avère toutefois inutile dès que le maïs est trop mince ou de forme légèrement courbée.

Le dénoyauteur... (Photo Martin Tremblay, La Presse) - image 3.0

Agrandir

Le dénoyauteur

Photo Martin Tremblay, La Presse

Le dénoyauteur

La promesse

Que ce soit pour des cerises ou des olives, le dénoyauteur a été conçu pour rendre moins pénible la tâche de retirer les noyaux des petits aliments. On insère l'aliment, on appuie sur la poignée et le noyau est aussitôt éjecté. On ne conserve alors que la partie charnue.

Environ 15 $ selon la marque choisie, offert dans plusieurs magasins à grande surface et boutiques spécialisées.

La réalité

On gagne effectivement un temps fou à dénoyauter des cerises avec cet appareil, qui fonctionne à merveille pour ce fruit. Le résultat est toutefois un peu plus mitigé avec les olives. On parvient facilement à retirer le noyau de celles de gros format, mais les olives plus petites passent au complet à travers le trou, sans que leur noyau s'en détache. Il s'agit tout de même d'un outil de cuisine qui peut s'avérer utile.

La trancheuse d'avocat... (Photo Martin Tremblay, La Presse) - image 4.0

Agrandir

La trancheuse d'avocat

Photo Martin Tremblay, La Presse

La trancheuse d'avocat

La promesse

Cet appareil trois en un promet de couper l'avocat, d'en retirer le noyau, puis de le trancher. Pour retirer le noyau, un seul mouvement de torsion serait nécessaire. La trancheuse retirerait le fruit de sa peau, pour ensuite en faire des tranches parfaitement égales. L'article est muni d'une poignée confortable et antidérapante et peut aller au lave-vaisselle.

Environ 12 $ selon la marque choisie, offerte dans plusieurs magasins à grande surface et boutiques spécialisées.

La réalité

Malgré notre scepticisme quant à la capacité du couteau de plastique à couper notre robuste avocat, celui-ci y est parvenu sans embûche. Aucune difficulté non plus à retirer le noyau. Dommage qu'on ne puisse en dire autant de la dernière étape, celle de trancher la chair. Après quelques échecs, nous avons finalement réussi, mais pas aussi efficacement qu'en le faisant à la main avec un couteau. Nous pourrions facilement nous passer de cet objet dans notre cuisine.

La pince à crevettes... (Photo Martin Tremblay, La Presse) - image 5.0

Agrandir

La pince à crevettes

Photo Martin Tremblay, La Presse

La pince à crevettes

La promesse

D'apparence toute simple, cet outil permet de simplifier le décorticage des crevettes. Après avoir inséré la pince fermée sur le dos de la crevette, entre la chair et la carapace, il suffit d'appuyer sur celle-ci pour qu'elle s'ouvre, et décolle du même coup la chair de la carapace, tout en évacuant le reste des parties non désirables.

Environ 10 $ selon la marque choisie, notamment offerte sur Amazon.

La réalité

Cet outil est-il vraiment nécessaire, alors que la plupart des crevettes entières sont vendues avec le dos ouvert? Cela dit, quand une candidate se présente, on parvient réellement à la décortiquer avec cette pince, mais non sans recevoir le fluide du crustacé en plein visage. L'idée a du potentiel, mais nous passons...

Le EZ Cracker... (Photo Martin Tremblay, La Presse) - image 6.0

Agrandir

Le EZ Cracker

Photo Martin Tremblay, La Presse

Le EZ Cracker

La promesse

Répandre des coquilles d'oeufs dans vos recettes pourrait être chose du passé avec le EZ Cracker, qui casserait les oeufs à la perfection, en plus de séparer le jaune du blanc. On installe l'oeuf entre deux anneaux, puis, d'une simple pression au manche, on le casse et son contenu se sépare automatiquement.

Environ 15 $ selon la marque choisie, offert dans plusieurs magasins à grande surface et en ligne.

La réalité

Après une première tentative complètement ratée où le poids de l'oeuf a fait tomber le séparateur et provoqué l'irréparable, les oeufs subséquents ont toutefois été impeccablement cassés et séparés. Employé avec minutie, cet outil peut être pratique, à condition d'avoir un nombre incommensurable d'oeufs à casser pour en justifier l'utilisation.

Le protecteur de doigts... (Photo Martin Tremblay, La Presse) - image 7.0

Agrandir

Le protecteur de doigts

Photo Martin Tremblay, La Presse

Le protecteur de doigts

La promesse

Parce qu'un accident est si vite arrivé, un outil a été inventé afin d'éviter de se couper les doigts en tranchant nos légumes. Tout simple, il s'insère comme une bague et protège la main d'appui de la lame.

Entre 10 et 15 $ selon la marque et la qualité choisies, notamment offert sur Amazon.

La réalité

Ce produit est de loin le pire que nous ayons testé pour cet article. Tout d'abord, l'anneau est beaucoup trop grand pour la majorité des doigts de femmes. Ensuite, impossible de tenir le légume en plus du protecteur d'une seule main. Il faut aussi faire attention aux doigts de côté qu'on a tendance à oublier pendant l'utilisation, ce qui rend l'outil dangereux. Finalement, les morceaux coupés sont inégaux en raison de notre manque de précision. La prudence est une meilleure option.

Le coupe-pomme... (Photo Martin Tremblay, La Presse) - image 8.0

Agrandir

Le coupe-pomme

Photo Martin Tremblay, La Presse

Le coupe-pomme

La promesse

D'un simple mouvement d'appui vers le bas, le coupe-pomme promet de faire des tranches tout en retirant le trognon des pommes, mais aussi d'autres fruits ou légumes de format semblable comme les poires ou les oignons. Il serait aussi facile à laver.

Environ 10 $ selon la marque choisie, offert dans plusieurs magasins à grande surface et boutiques spécialisées.

La réalité

Nous avons été très étonnée de l'efficacité de cet outil. Sans effort, la pomme se coupe à merveille. Les quartiers sont beaux et définis, et le trognon est parfaitement retiré. La promesse est remplie! Sans qu'il soit essentiel, certains pourraient le trouver fort utile à l'approche de la saison des pommes.

Les capuchons de conservation... (Photo Martin Tremblay, La Presse) - image 9.0

Agrandir

Les capuchons de conservation

Photo Martin Tremblay, La Presse

Les capuchons de conservation

La promesse

Fabriqués en silicone alimentaire (sans BPA), ces capuchons permettent de conserver les fruits et légumes plus longtemps en les maintenant hydratés, tout en évitant les odeurs dans le frigo. En plus d'être écologiques, ils sont faciles à nettoyer et peuvent être mis au lave-vaisselle. Ils s'adaptent à la taille de tous les fruits et légumes grâce à leurs formats variés. On peut aussi les utiliser pour refermer des contenants sans couvercle.

Environ 15 $ pour 4, offerts dans plusieurs magasins à grande surface, boutiques spécialisées, ainsi qu'en ligne.

La réalité

Nous adorons ces capuchons qui sont un moyen très écologique de protéger les restes de fruits et de légumes. Même si le format ne convient pas exactement à la taille de l'aliment, ce dernier peut tout de même y être déposé au centre et conservera sa fraîcheur. Il faudrait toutefois plus d'un lot et une plus grande variété de tailles pour pouvoir entreposer un plus grand nombre d'aliments.




Les plus populaires : Vivre

Tous les plus populaires de la section Vivre
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer