Alain Ducasse lancera un site gastronomique

Alain Ducasse... (Photo: archives AFP)

Agrandir

Alain Ducasse

Photo: archives AFP

Agence France-Presse
Paris

Le chef Alain Ducasse et Webedia, spécialiste français de l'édition thématique sur internet, ont annoncé lundi le lancement en mai d'un site gastronomique avec un volet payant qui réunira des recettes et conseils de grands chefs, des adresses et une base de données autour des ingrédients.

Ce site, réalisé dans un premier temps en français, sera adapté à partir de 2015 en anglais, espagnol, portugais (Brésil) et japonais, l'ambition étant de fédérer 500 chefs du monde entier autour du projet.

«Il existe déjà des sites internet de recettes et des tutoriels vidéos, mais il n'y a rien de référent en la matière», a expliqué à l'AFP Cédric Siré, le fondateur et PDG de Webedia.

Ce nouveau projet, dont le nom temporaire est «l'Université du goût», réunira «le savoir des chefs et le meilleur d'une communauté d'internautes. L'ambition, c'est d'en faire la plateforme gastronomique de référence», a-t-il ajouté en référence aux cours ouverts massifs en ligne (Moocs).

Le futur site, dont l'adresse internet n'est pas encore connue, regroupera des recettes de chefs, une base de données détaillée sur les ingrédients, les bonnes adresses des grands cuisiniers et une partie communautaire.

«C'est la suite logique de ce que Alain Ducasse à toujours voulu faire, c'est-à-dire mettre à disposition du plus grand nombre son savoir-faire», a déclaré à l'AFP Laurent Plantier, directeur général et cofondateur de la société Alain Ducasse, entreprise du chef multi-étoilé, qui gère une vingtaine de restaurants, compte une maison d'édition et de formation.

«Aujourd'hui, on ne peut plus se contenter d'imprimer des livres pour transmettre des recettes. Les photos, les vidéos, le pas-à-pas, la base de données, ça multiplie les possibilités et la faisabilité», a-t-il ajouté.

Pour Webedia, racheté en mai 2013 par le holding français Fimalac et dont le modèle économique est presque uniquement basé sur la publicité, il s'agit du premier modèle comprenant une partie payante.

À côté de l'offre gratuite (ingrédients, adresses et partie communautaire), le volet payant (4 à 5 euros par mois) donnera accès aux recettes des chefs en vidéo et décomposées pas à pas. Le tout sera accessible depuis le site internet, les tablettes, les mobiles et les TV connectées.




Les plus populaires : Vivre

Tous les plus populaires de la section Vivre
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer