Vrai, un pique-nique est déjà romantique en soi. Mais si on y ajoute un spectaculaire sandwich, la petite escapade au parc devient une véritable aventure gastronomique. En voici la preuve, par cinq.

Ève Dumas LA PRESSE

Malgré son appellation italienne, la muffuletta est d'origine louisianaise. Cela dit, il y a un peu beaucoup d'Italie dans ce sandwich géant né dans le Vieux Carré français de La Nouvelle-Orléans.

On n'a qu'à lire la liste des ingrédients pour être propulsé au pays des pastas et de la pizza: olives, salami, mortadelle, provolone, etc. Au début du XXe siècle, les fermiers d'origine sicilienne tenaient un marché dans le fameux French Quarter. Le midi, ils se retrouvaient au Central Grocery, où ils achetaient un pain, des charcuteries, des fromages et de la salade d'olives. Tous ces éléments composaient un dîner un peu encombrant et difficile à manger dans leur petit stand de marché. C'est alors que le propriétaire de l'épicerie leur a proposé de placer les ingrédients entre deux moitiés de pain, ce qui rendrait la chose plus facile à manger. Ainsi est née la muffuletta, du nom du pain sicilien saupoudré de sésame avec lequel on la fait.

S'il existe, comme pour le reste, une recette traditionnelle de la muffuletta, celle-ci est loin d'être une science exacte. On peut improviser, jouer avec les quantités, substituer des ingrédients, en rajouter. En prévision de vos pique-niques d'été, nous avons demandé à cinq pros du sandwich de nous concocter une muffuletta. Mis à part celles du Dépanneur Le Pick-up et de La Bête à pain, les recettes que vous trouvez dans ces pages ne sont pas servies (du moins pas pour l'instant!) dans les restaurants qui nous les ont soumises.

Dans votre panier à pique-nique, n'oubliez pas de déposer une planche à découper et un couteau à pain aux dents bien pointues. Et surtout, préparez-vous avec quelques exercices d'échauffement de la mâchoire qui vous permettront d'ouvrir la bouche le plus grand possible!

***

Quelques conseils pour vos recettes de sandwich



>Lorsque le pain est dense, mieux vaut retirer un peu de mie, ce qui fait de la place pour la garniture et allège le tout.

>Ce n'est pas une mauvaise idée de presser le sandwich après l'assemblage et de l'emballer bien serré dans la pellicule plastique pour qu'il s'aplatisse un peu et que les saveurs se mélangent.

>On utilise toujours un gros couteau à pain dentelé et bien aiguisé pour couper, avec confiance, mais délicatesse, la bête.

Les bonnes adresses

Olive et Gourmando: 351, rue Saint-Paul O., Vieux-Montréal, 514-350-1083

La Bête à pain: 114, av. Fleury O., 514-507-7109

L'Emporte-pièce: 418, rue Gilford, 514-566-7898

Boulangerie Guillaume: 17, av. Fairmount E., 514-507-3199

Dépanneur Le Pick-Up: 7032, rue Waverly, 514-271-8011

Aux Vivres: 4631, boul. Saint-Laurent, 514-842-3479