Source ID:; App Source:

Pas besoin de séparer les jumeaux à l'école

Séparer ou non les jumeaux à l'école, un dilemme fréquent pour les parents, n'a... (Photo: AFP)

Agrandir

Photo: AFP

Agence France-Presse

Séparer ou non les jumeaux à l'école, un dilemme fréquent pour les parents, n'a pas d'impact sur leurs résultats scolaires, selon une étude néerlandaise publiée mardi dans la revue spécialisée Journal of Epidemiology and Community Health.

L'équipe de Tinca Polderman (VU University, Amsterdam) a basé ses résultats sur l'étude de 2.003 paires de jumeaux néerlandais nés entre 1986 et 1993 et suivis jusqu'à l'âge de 12 ans. Parmi eux, 839 paires de jumeaux monozygotes («vrais jumeaux)» et 1.164 paires de jumeaux dizygotes («faux jumeaux»).

À 12 ans, plus de 70% des jumeaux avaient été dans la même classe pendant leur scolarité. 19% avaient été dans des classes séparées mais parallèles, et 9% avaient partagé la même classe pendant une partie de leur scolarité.

Leur niveau scolaire a été mesuré à 12 ans avec le test néerlandais CITO, portant notamment sur le langage et les mathématiques. Les chercheurs n'ont pas observé de différence significative dans les résultats entre les trois groupes, qu'il s'agisse de vrais ou faux jumeaux, de filles ou de garçons.

Les chercheurs ont aussi étudié un plus petit échantillon pour voir si les jumeaux dans la même classe avaient plus que les autres tendance à avoir les mêmes copains. Ils ont montré que c'est effectivement le cas, mais ont estimé que ce résultat n'était pas surprenant, la camaraderie à l'école primaire étant principalement basée sur l'appartenance à une même classe.

«Le choix de la séparation devrait être fait par les enseignants, les parents et les enfants, en fonction des caractéristiques propres à la paire de jumeaux», estiment-ils




Les plus populaires : Vivre

Tous les plus populaires de la section Vivre
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer