Source ID:; App Source:

À vélo avec pitou

Vous cherchez un bon moyen de faire de l'exercice avec votre chien? Avez-vous... (Photos.com)

Agrandir

Photos.com

Vous cherchez un bon moyen de faire de l'exercice avec votre chien? Avez-vous déjà envisagé de faire de belles promenades à vélo avec votre compagnon? Selon la taille et l'endurance de votre animal, cette activité pourrait être aussi bénéfique pour lui que pour vous. Mais avant toute chose, faites un saut chez votre vétérinaire et assurez-vous que pitou soit en bonne forme physique avant d'entreprendre toute nouvelle activité.

Avec un chien, la route est absolument à proscrire: la circulation routière rendrait impossible une activité sans risque. Que ce soit sur une piste cyclable ou sur un sentier, sachez aussi que tenir son chien en laisse à vélo est dangereux, à la fois pour le cycliste et pour le chien. Il existe de nombreux accessoires sécuritaires en animalerie pour des balades sans accroc.

Ces accessoires sont conçus pour tenir le chien à une distance suffisante du vélo, tout en l'empêchant de trop s'en éloigner. Il est ainsi conseillé d'utiliser une barre d'attache en métal reliée au cadre du vélo. La remorque est, quant à elle, une option intéressante pour transporter un chien trop âgé, ayant un problème physique ou peu endurant. Restez toujours à l'écoute de votre animal qui fera tout pour vous faire plaisir, parfois même jusqu'à l'épuisement. Alors, ménagez-le en prévoyant quelques pauses.

Cani VTT

Administrateur d'un cabinet d'avocats, Jean Barbar est membre depuis plus de deux ans des Canisportifs. Avec sa conjointe et leurs deux chiens, il pratique le VTT Jöring. «Dès le moment où on a eu notre premier alaskan husky, on a commencé à explorer le monde des chiens de traîneau et des sports canins, explique-t-il. N'importe quelle race de chien pourrait faire du VTT, mais certains n'ont pas la force physique pour tirer.» Le VTT Jöring (ou Cani VTT) se pratique en effet avec un attelage spécifique fixé au vélo tout-terrain: le chien est placé dans son harnais à l'avant et mène la course, relié au VTT par une longe élastique pour absorber le plus de chocs possible et ainsi éviter les coups au système vertébral.

Il vous faudra compter de 30 à 50$ pour le harnais de chien de traîneau et une cinquantaine de dollars pour la barre d'attache et l'élastique. Le cycliste et son chien vont devoir fournir le même effort. Pas question pour votre compagnon de jouer ici au chien de traîneau! Qu'il s'agisse d'un sport intensif ou d'un simple loisir, pensez toujours à ajuster votre vitesse à vélo aux capacités de votre chien. «En VTT, il y a toute une préparation à faire. Le chien doit d'abord se familiariser avec l'équipement puis s'entraîner, à la marche, à répondre aux commandements de base: aller à droite et à gauche, tout droit. Mais surtout s'arrêter!», précise Jean Barbar.

Évitez les endroits très fréquentés par les autres cyclistes ou les joggeurs. Les routes bétonnées sont de toute manière déconseillées, car ce type de surface est trop dur pour les articulations et les coussinets de votre chien. Les sentiers en forêt, les chemins de terre à la campagne ou les petites routes qui longent le fleuve sont, eux, idéaux.

Comment déterminer la durée de la balade? «Tout dépend de l'intensité de l'entraînement. Dans mon cas, mon chien participe à des compétitions, alors je favorise une distance allant de quatre à six kilomètres, de manière très intensive», explique M. Barbar.

La durée de la balade et la vitesse varieront selon la race et l'âge du chien. Par exemple, avec un jeune chien qui n'a pas fini sa croissance ou un chien âgé, les balades seront moins longues, et la vitesse sera moins rapide.

Avec un entraînement régulier, on peut allonger le temps de la balade à vélo tout en s'adaptant à la météo. Méfiez-vous des coups de chaleur. Le chien ne transpire pas et se refroidit donc mal. Il est sujet à l'hyperthermie en cas d'effort trop violent ou trop soutenu, surtout s'il fait chaud. Les chiens âgés, très jeunes, brachycéphales ou cardiaques y sont encore plus prédisposés. «Évitez aussi de le nourrir dans les deux heures avant l'activité pour éviter les problèmes de digestion graves pouvant aller jusqu'aux torsions gastriques», précise M. Babar.

Il est de plus déconseillé de commencer le Cani VTT avec un chien âgé de moins de 12 mois.




Les plus populaires : Vivre

Tous les plus populaires de la section Vivre
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer