Le manque de sommeil pourrait entraîner un élargissement du tour de taille, selon une nouvelle étude britannique.

Publié le 31 juill. 2017
LA PRESSE CANADIENNE

Les chercheurs de l'Université de Leeds ont constaté que les sujets qui dormaient en moyenne six heures par nuit ajoutaient trois centimètres à leur circonférence, comparativement à ceux qui en dormaient neuf.

Ces résultats démontrent qu'un manque de sommeil pourrait contribuer à l'apparition de problèmes métaboliques comme le diabète.

En plus de se pencher sur les liens entre le sommeil, l'alimentation et le poids, la nouvelle étude s'est intéressée à d'autres marqueurs de la santé métabolique, comme la tension artérielle, la cholestérolémie, la glycémie et la fonction thyroïdienne.

Un sommeil plus court a été associé à une réduction du HDL, le «bon» cholestérol qui élimine le «mauvais» gras et protège donc contre des problèmes comme la maladie cardiaque.

La chercheure Laura Hardie a rappelé que la quantité appropriée de sommeil variera d'un individu à l'autre, mais que règle générale, on recommande entre sept et neuf heures de sommeil par nuit.

Les conclusions de cette étude sont publiées dans le journal médical PLOS ONE.