À surveiller cette semaine

Voici les choix de Karyne Duplessis Piché cette semaine, disponibles en... (Illustration Michel Cusson, La Presse)

Agrandir

Illustration Michel Cusson, La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

Nouveaux vins
Nouveaux vins

Chaque semaine, notre collaboratrice Karyne Duplessis Piché vous présente quelques-unes des nouvelles cuvées disponibles (en quantité de 100 caisses et plus) à la Société des alcools du Québec (SAQ). »

Karyne Duplessis Piché

Collaboration spéciale

La Presse

Voici les choix de Karyne Duplessis Piché cette semaine, disponibles en quantité de 200 caisses et plus.

Les nouveaux vins

Quinta do Côa Douro 2011, Code SAQ:  12185621, 19,40$ (125 caisses)

La vallée du Douro, au Portugal, est célèbre pour ses vins fortifiés: les portos. Elle se démarque néanmoins de plus en plus pour ses rouges secs vendus à bon prix. En voici d'ailleurs un nouveau au Québec: le rouge de la Quinta do Côa.

Ce domaine est situé dans le Douro supérieur, soit dans la partie est de la vallée, à une trentaine de kilomètres de la frontière espagnole. Il fait partie d'un regroupement de six vignobles appelé Casa Agrícola Roboredo Madeira (CARM).

La Quinta do Côa possède 14 hectares de vigne, cultivés selon les règles de l'agriculture biologique. Elle possède surtout des cépages typiquement portugais comme la touriga nacional, la touriga franca et la tinta roriz (tempranillo). La moitié de ses plants sont âgés d'une cinquantaine d'années.

Ce nouveau rouge est un assemblage à parts égales de ces trois variétés. Il a été élevé huit mois en barriques de chêne françaises dont certaines sont neuves et d'autres qui ont déjà été utilisées.

Sa robe est de couleur rubis foncée avec des reflets violacés. Son nez est flatteur sur des notes de framboises, de bleuet, d'épices douces, de caramel et d'une touche de menthe. En bouche, on reconnaît le côté assez rustique des cépages portugais. Derrière, ses tannins un peu râpeux, on goûte les fruits rouges, les mûres et le poivre. Ça ne manque pas de caractère! Le tout est agréable, surtout après un petit tour en carafe. C'est un bon choix pour accompagner les brochettes d'agneau. 14,5%

Bairrada Os Corvos, Os Corvos 2008, Code SAQ :  12185591, 20,40$ (150 caisses de 6 bouteilles)

Au sud du fleuve Douro, au Portugal, la région de la Bairrada produit presque exclusivement du rouge. Ses producteurs utilisent souvent un cépage rare, le baga, car cette variété résiste bien aux nombreuses maladies qui affectent les vignes dans cette région humide.

Depuis dix ans, les vignerons de la Bairrada plantent également des cépages internationaux. Ils espèrent ainsi plaire davantage aux consommateurs étrangers. C'est d'ailleurs ce que propose la famille Campolargo.

Productrice de vin dans la région depuis bientôt cent ans, la famille portugaise est réputée pour ses techniques avant-gardistes. Dans des installations ultra-modernes, elle vinifie du pinot noir, du cabernet-sauvignon et même du viognier, des cépages peu communs dans la Bairrada. Elle nous présente cette semaine son rouge Os Corvos, un assemblage de tinta roriz (tempranillo), de syrah et de merlot. Le tout a passé 10 mois en barriques de chêne françaises. 14%

Vinsobres "Altitude 420", Domaine Jaume 2011, Code SAQ :  12194501, 19,15$ (100 caisses)

À mi-chemin entre les Hautes-Alpes et le Vaucluse, la Drôme provençale est davantage connue pour ses champs de lavande et pour son nougat que pour ses vins. «Vinsobres» est d'ailleurs la première appellation de la région à avoir été créée en 2006. Ses vignerons produisent exclusivement du rouge et utilisent surtout le grenache et la syrah.

Seuls cinq vins de l'appellation Vinsobres sont en vente chez nous, dont deux proviennent du Domaine Jaume. Ce vignoble familial possède 80 hectares de vigne et célébrera son 110e anniversaire l'an prochain. Les noms Jaume ou Vinsobres ne vous disent rien? Ils vous sont peut-être familiers sans le savoir, car c'est de ce domaine que provient la cuvée Côtes-du-Rhône commercialisée par le sommelier François Chartier.

Le premier vin du domaine Jaume, la cuvée Référence, est arrivé sur les tablettes de la SAQ le mois dernier. Voici maintenant leur rouge «Altitude 420». Il est élaboré avec des grappes de grenache et de syrah récoltées sur les coteaux du vignoble. Contrairement au rouge Référence qui a été élevé en barriques de chêne, celui-ci est resté dans des cuves d'acier inoxydable pour mettre en évidence son côté fruité. 14%

Clos Reyssié, Pouilly-Fuissé 2011, Code SAQ :  12184847, 27,30$ (125 caisses)

Le nom Georges Duboeuf est synonyme de vins du Beaujolais et aussi, de vins de «négoce». En effet, l'homme est réputé pour acheter des raisins ou des cuvées qu'il vinifie, puis qu'il commercialise sous son nom.

Cette nouvelle cuvée est toutefois bien différente des 24 autres vins que M. Duboeuf vend au Québec. Celle-ci est la seule dont il est le vigneron. Elle provient du domaine où il a grandi dans le Mâconnais, dans l'appellation Pouilly-Fuissé, située dans la partie sud de la Bourgogne. La famille Duboeuf est toujours propriétaire des 1,5 hectare de vigne et cultive du chardonnay.

Ce blanc a été vinifié exclusivement en cuves d'acier inoxydable. Il a réalisé sa deuxième fermentation, la malolactique, ce qui apporte de la rondeur et de l'onctuosité au vin tout en diminuant le côté mordant de son acidité. 12,5%

La nouvelle tequila

El Jimador Anejo, Code SAQ :  12182964, 50$ (100 caisses)

La tequila est la boisson emblématique du Mexique. Produite à base de la plante agave, elle est connue pour son goût intense.

Il existe plusieurs types de tequila. Certaines sont élevées en barriques de chêne, d'autres non. Celle qui débarque cette semaine chez nous est de type «anejo» qui signifie qu'elle a passé au moins un an dans des fûts de 600 litres.

La maison Casa Herradura nous présente sa cuvée «El Jimador anejo». Cet alcool est le moins dispendieux de la catégorie « anejo » vendue dans la province. Il a passé deux ans dans des barriques de chêne avant sa commercialisation. 40%

Les nouveaux arrivages de vin

Vignoble Guillaume Pinot Noir 2011, Code SAQ :  11556311, 19,30$ (220 caisses)

Louis Tête Régnié 2012, Code SAQ :  00879932, 17$ (210 caisses)

Jorge Ordonez Breca Grenache vieilles Vignes 2011, Code SAQ :  11996456, 20,80$ (280 caisses)

Domaine Goisot Saint-Bris Exogyra Virgula 2012, Code SAQ :  10520819, 22,80$ (200 caisses)

Mother Zin Primitivo 2011, Code SAQ :  00905521, 18,90$ (280 caisses)

Roberto Voerzio Dolcetto d'Alba Priavino 2012, Code SAQ :  12185583, 23,15$ (200 caisses)

Tenuta Argentiera Villa Donoratico 2010, Code SAQ :  10845074, 28,90$ (269 caisses de 6 bouteilles)

Tenuta Frescobaldi di Castiglioni 2011, Code SAQ :  11380951, 25$ (224 caisses)

Adesso Nero d'Avola 2012, Code SAQ :  10675749, 16,40$ (195 caisses de 6 bouteilles)

Château Montus Pacherenc du Vic-Bilh 2009, Code SAQ :  11017625, 24,10$ (242 caisses)

Baron de Ley Gran Reserva 2007, Code SAQ :  00738997, 30,27$ (255 caisses)

Bonny Doon Le cigare Volant 2008, Code SAQ :  10253386, 49$ (242 caisses)

Les faits saillants de la semaine

> Gin, rhum ou bourbon: les distilleries sont de retour à New York

> Plainte en diffamation contre contre l'auteure du livre Vino business

> Le jeu de la bouteille: Lesley Trites

> Récolte 2014 en baisse au Chili

> Vallée du Rhône: les exportations de vins franchissent le million d'hectolitres

> Un stout impérial au café des Îles

> La recommandation de la semaine




Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer