Source ID:; App Source:

Bourgognes 2011: un coup d'oeil...

La SAQ a fait goûter tout récemment à la presse spécialisée 40 des 122... (Photo La Presse)

Agrandir

Photo La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Jacques Benoit
La Presse

La SAQ a fait goûter tout récemment à la presse spécialisée 40 des 122 bourgognes 2011, rouges et blancs, que les membres du Courrier vinicole peuvent commander depuis hier, et ce, jusqu'au lundi 17 février.

Tout près d'une soixantaine de producteurs sont représentés dans cette sélection, dont de très grands noms - notamment les domaines Armand Rousseau, de la Pousse d'Or, Dujac, Leflaive, Roumier, etc. Sans oublier le Domaine de la Romanée-Conti, mais dont les vins offerts sont des 2010.

Que penser de 2011?

Ayant goûté tous ces vins à l'aveugle, il m'a semblé, en deux mots, qu'il y a parmi les rouges (29 vins dégustés) de très beaux vins, mais, pour la plupart, sans l'ampleur ni la concentration qu'avaient les 2010.

Les vins n'ont pas non plus l'homogénéité qu'affichaient les 2010.

Pour ce qui est des blancs (11 vins dégustés), ils m'ont paru plus homogènes, mais encore là, sans l'ampleur qu'avaient les 2010.

Toutefois, comme cela devient la règle pour la Bourgogne, les vins sont chers, en raison, notamment, de faibles rendements en 2011, soit la quantité de vin obtenue à l'hectare.

Mes plus hautes notes, côté vins rouges, sont allées aux vins suivants: Pommard 1er cru Camille Giroud (70$, numéro 49 au catalogue), d'une rare élégance; Volnay 1er cru Pousse d'Or, très fin (94$, numéro 9); Échezeaux Anne Gros, dense, équilibré (165$, numéro 61) et Clos Vougeot Anne Gros, dans le style du précédent (180$, numéro 62), tous notés... fort bas, à savoir 17,5 sur 20.

Très bien notés également (17,2): Ladoix 1er cru Michel Mallard (50$, numéro 35), d'une bonne ampleur; Chambolle-Musigny 1er cru Jean-Claude Boisset, distingué et aux tannins tendres (120$, numéro 94) et enfin le Clos des Lambrays Grand cru, fin, serré et un peu austère (170$, numéro 82).

Deux blancs, notés 17, m'ont semblé particulièrement réussis: Puligny-Montrachet Bachelder, plutôt léger et fin (60$, numéro 3) et Chassagne-Montrachet 1er cru Morey-Coffinet... que j'ai pris pour un Puligny-Montrachet (72$, numéro 37).

On doit commander en passant par le site commande.saq.com.

Info: 514 254-2020 ou 1-800-873-2020.

Languedoc 2011 Copa Santa Domaine Clavel, 25,55$ (10282857)

Très beau vin rouge du Languedoc, bien coloré et qui s'impose dès l'abord par l'ampleur, l'harmonie, la netteté de son bouquet de petits fruits noirs que domine la Syrah. La première impression en bouche est celle d'un vin rond, concentré, mais sans excès, avec du corps et des tannins gras, aimables. Impeccable. 83% Syrah et 17% Grenache, l'élevage étant mené à la fois en fûts, en demi-muids (600 L) et en petits foudres. Très réussi. 14,5% (57 caisses). Garde: 2014-2019.

17,2

Ribera del Duero 2010 Tinto Pesquera, 28,05$ (10273109)

Attention, style particulier! Très coloré, quasi opaque, ce vin rouge espagnol de Tempranillo, toujours de très bonne garde, se présente avec un bouquet ample, au boisé particulier, attribuable à son élevage en fûts de chêne américain. La bouche est corsée, dense, bien en chair, avec les mêmes arômes, lesquels lui confèrent beaucoup de persistance. Très bon... mais à sa manière. 14% (105 caisses). Garde: 2014-2023.

17

Catalunya 2012 Vina Sol Torrès, 12,25$ (28035)

Joli vin blanc espagnol, non boisé, léger, de Parellada, cépage espagnol indigène, et de Grenache blanc. Son bouquet est délicat, net, ses saveurs relevées par une assez bonne quantité de gaz carbonique, et, chose appréciable, il est peu alcoolisé. Mais, dit-on, la SAQ... veut le faire passer à la trappe, et donc le retirer du répertoire général, ce qui serait dommage. 11,5% (709 caisses). Garde: 2014-2015.

15,2

Haut-Médoc 2009 Château Tour St Joseph, 22$ (10752775)

Bien coloré sans que ce soit un vin opaque, le bouquet de ce bordeaux rouge fait montre au nez d'une certaine complexité, avec notamment une note fumée de toute évidence due à son élevage en fûts. Charnu, ne manquant pas de corps, ses tannins sont à la fois fermes et bien enrobés. 50% Merlot, 45% Cabernet Sauvignon et 5% Cabernet franc, avec élevage en fûts. Très bon. 13,5% (99 caisses). Garde: 2014-2019.

16,8

Margaret River 2010 Cabernet Sauvignon Vasse Felix, 39,50$ (12125361)

Faut-il le dire? Personnellement, je suis en train de revoir mes opinions sur les vins rouges d'Australie, traditionnellement très colorés, très concentrés, quasi confiturés, avec souvent des odeurs envahissantes d'eucalyptus ou, dit-on aussi, de menthol. Rien de tel dans le cas présent. La couleur est soutenue sans être opaque, le bouquet de bon volume, de fruits noirs, avec un boisé de qualité, l'élevage étant fait en fûts de chêne français. Vin dense, corsé, équilibré, ses tannins ont de la fermeté, mais sans aucune agressivité. Producteur réputé d'Australie occidentale, Vasse Felix estime que c'est sa plus belle réussite à ce jour. 14,5% (37 caisses). Garde: 2014-2019.

17,2




Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer