La recommandation de la semaine: Puisseguin Saint-Émilion 2010, Château des Laurets.

Jacques Benoit

Puisseguin Saint-Émilion 2010 Château des Laurets.

Vin d'un millésime tout aussi réussi, sinon davantage que son prédécesseur, c'est-à-dire 2009, richement coloré sans qu'il soit opaque, son bouquet, de petits fruits noirs, pour l'instant tout d'un bloc, s'accompagne d'un boisé bien présent, 60% de ce vin étant élevé en fûts, dont une petite partie de neufs, et les 40% restants en cuves.

Corsé, concentré, ses tannins sont fermes, et il se signale davantage par sa générosité que par sa finesse. Le Merlot domine (80%), ce à quoi s'ajoute 20% de Cabernet franc. Propriété pendant un certain temps de la Caisse de dépôt et placement du Québec, ce domaine appartient désormais aux Rothschild du Listrac-Médoc Château Clarke. Très bon, et à prix tout à fait correct.

14% (401 caisses). Garde: 2012-2016. 18,70$ (371 401). 16,8/20