Les Sud-Américains, et tout particulièrement les Argentins, engloutissent d'énormes quantités de viande grillée, qu'ils servent bien souvent avec des saucisses, également grillées - des chorizos plus ou moins pimentés.

Jacques Benoît LA PRESSE

Ayant eu le bonheur de mettre trois fois les pieds en Argentine, j'ai eu l'occasion d'en faire l'expérience!

Or, bien sûr, il faut des vins rouges pour accompagner de tels plats, en veillant, comme toujours, à ce qu'ils soient servis assez frais (15 degrés environ) de façon à en mettre le fruit en valeur.

 

En voici un choix, de trois pays d'Amérique du Sud, en allant des moins chers aux plus chers.

Vin de Carmenère, d'un cépage du Bordelais que les Chiliens ont longtemps pris pour du Merlot, le Valle de Aconcagua 2008 Carmenère Errazuriz, du Chili, d'une couleur pourpre-prune soutenue, au bouquet ample, de fruits rouges et noirs, vanillé (le bois), plus que moyennement corsé, aux tannins aimables et aux saveurs comme un peu sucrées, est un vin... travaillé, comme on dit, quoique cela ne dépasse pas les bornes. Fort correct (1431 caisses disponibles).

Valle de Aconcagua 2008 Carmenère Errazuriz

CHILI

C, 10 673 575, 14,80$, **, 14,2/20,$ 1/2, 2009-2010

Aussi du Chili, plus cher, le Valle de Aconcagua 2006 Cabernet Sauvignon Arboleda, nouvellement inscrit au répertoire général, quasi opaque, se présente avec un bouquet très large, également de fruits noirs et rouges, et avec des notes boisées... rappelant les odeurs de madrier! Dense, corsé, ses tannins sont fermes, et il est plutôt carré. Très bon quand même (319 caisses, et 1000 de plus sous peu).

Valle de Aconcagua 2006 Cabernet Sauvignon Arboleda

CHILI

C, 10 967 434, 18,75$, ***, 16/20,$$, 2009-2013

Vin d'Argentine celui-là, le Mendoza 2006 Cabernet Sauvignon Gran Lurton, goûté côte à côte à l'aveugle avec le précédent, tout aussi concentré, ou presque, de facture moderne par la maturité et l'éclat de ses saveurs, et aux tannins bien enrobés, est un vin plus séduisant, plus harmonieux. Élevage en fûts de chêne français, dont 50% de neufs. Bref, on monte (399 caisses)!

Mendoza 2006 Cabernet Sauvignon Gran Lurton

ARGENTINE

S, 863 332, 22,60$, ***, 16,8/20,$$ 1/2, 2009-2010

Autre solution, surtout s'il s'agit d'accompagner des viandes, rouges ou blanches, aux saveurs relevées et bien épicées: on opte pour le contraste, en servant, bien frais (12-13 degrés), des vins rouges souples, veloutés.

Deux exemples, toujours d'Amérique du Sud.

D'abord, d'Argentine, à prix très doux, le Mendoza 2008 Malbec Trapiche, tout au plus moyennement corsé, aux arômes et aux saveurs de petits fruits noirs (genres mûres et cerises noires), très rond en bouche, simple et facile (5807 caisses).

Mendoza 2008 Malbec Trapiche

ARGENTINE

C, 501 551, 10,40$, **, 14/20,$, 2009

D'Uruguay celui-là, le Shiraz Tannat 2007 Don Pascual Reserve, un peu plus charnu et corsé que le précédent sans que ce soit un vin très concentré, très fruits noirs, velouté, étonne agréablement du fait qu'on reconnaît, au nez et en bouche, la Syrah, mais aussi à cause de la persistance de son goût. Impeccable (190 caisses).

Shiraz Tannat 2007 Don Pascual Reserve

URUGUAY

S, 10 748 371, 14,15$, ** 1/2, 15/20,$1/2, 2009

Avec le poisson

À cause de leur souplesse, les deux vins qui précèdent peuvent tout aussi bien accompagner le poisson, particulièrement les poissons à chair rose tel que le saumon.

Mais, naturellement, on peut tout aussi bien opter pour un vin blanc. En voici trois exemples, en allant du moins aromatique au plus aromatique.

De la grande maison argentine Trapiche, tout comme le Malbec, le Mendoza 2008 Chardonnay Trapiche, peu corsé, aux saveurs nettes et dont le bouquet est marqué par une petite nuance fumée, fera bon ménage avec un poisson grillé. À tout petit prix (3580 caisses).

Mendoza 2008 Chardonnay Trapiche

ARGENTINE

C, 588 004, 10,40$, **, 14/20,$, 2009

Le Mendoza 2008 Pinot Gris Reserva Bodega Lurton, au bouquet tout en fruit, avec une note rappelant les pommes, m'a-t-il semblé (et que j'ai pris à l'aveugle pour un vin de Chardonnay), de corps moyen, a des saveurs tout à fait mûres, qu'accentue un peu de gaz carbonique, et pourra bien aller avec des plats plus goûteux, par exemple un poisson en sauce. Savoureux (1367 caisses).

Mendoza 2008 Pinot Gris Reserva Bodega Lurton

ARGENTINE

S, 556 746, 15,15$, ** 1/2, 15,8/20,$1/2, 2009

Enfin, pour ce qui est des plats demandant forcément un vin blanc et rappelant par l'intensité de leurs saveurs les mets de la cuisine (ou d'inspiration) asiatique, il y a, à prix doux encore une fois, le Cafayate 2008 Torrontés Etchart, aussi d'Argentine, élaboré avec ce cépage très cultivé dans ce pays qu'est le Torrontés, au bouquet intense, entêtant, et qu'on peut très bien prendre à l'aveugle pour un vin de Muscat. De corps moyen et en même temps fort goûteux, il a de quoi tenir tête à toutes sortes de mets et peut aussi être servi à l'apéritif avec des hors-d'oeuvre (2883 caisses).

Cafayate 2008 Torrontés Etchart

ARGENTINE

C, 283 754, 13,40$, **, 14,5/20,$1/2, 2009

Salud!