L'histoire du vin à 7 $

La famille Davidescu possède 1000 hectares de vignes... (Photo fournie par la famille)

Agrandir

La famille Davidescu possède 1000 hectares de vignes en Moldavie. C'est l'un des plus grands vignobles du pays et tout y est cultivé à la main.

Photo fournie par la famille

Karyne Duplessis Piché

Collaboration spéciale

La Presse

Depuis un an, les Québécois ont eu un coup de foudre pour le Crama Regala. Il est le seul vin moldave vendu à la SAQ et - facteur non négligeable! - c'est aussi la bouteille la moins chère du réseau, à seulement 7 $. Le succès a provoqué une petite révolution au domaine Vinaria din Vale, où la famille Davidescu réalise un rêve.

Les vins à moins de 10 $ vendus au Québec sont souvent produits par de grandes entreprises, des coopératives, ou encore, ne contiennent pas d'alcool. Ce n'est guère le cas du Crama Regala.

La famille Davidescu, qui produit le vin, possède certes l'un des grands domaines moldaves avec ses 1000 hectares de vignes, plantés dans trois régions viticoles. Tous les fruits sont toutefois vendangés à la main et, jusqu'à tout récemment, l'entreprise ne possédait pas l'équipement nécessaire pour embouteiller.

À ce jour, la majorité de sa production est vendue en vrac à des distributeurs qui l'embouteillent sous d'autres noms. Le géant Constellation Brands fait partie de ses clients.

Pourtant, selon Andrian Davidescu, âgé de 29 ans, qui s'occupe des ventes au domaine familial, le vin a tout pour plaire.

Les Davidescu ont quatre enfants âgés de 13... (Photo fournie par la famille) - image 2.0

Agrandir

Les Davidescu ont quatre enfants âgés de 13 à 29 ans. Autour de la table, Vladimir (fils), Elena, Andrian, Vladimir (père) et la mère Steliana. La plus jeune soeur, Diana, était absente lors de la photo.

Photo fournie par la famille

«On a un terroir magnifique près de la mer Noire. Il ne faut pas croire que le prix de la bouteille indique la qualité du produit. Goûtez mon vin à l'aveugle et comparez-le avec un vin français à 10 $. Vous serez surpris!»

Les vins moldaves sont inconnus au Québec. Ils sont cependant bien connus en Europe de l'Est. Dans l'ancienne Union soviétique, la Moldavie produisait près de la moitié de tous les vins consommés dans le pays.

On y cultive majoritairement des cépages internationaux comme le cabernet-sauvignon. Le pays valorise également de plus en plus ses variétés autochtones comme le Feteasca Alba ou le Feteasca Neagra, des raisins cultivés en Moldavie depuis plus de 2000 ans.

Devenir producteur

Depuis son entrée au Québec, il s'est vendu plus de 2 millions de bouteilles du Crama Regala, le blanc et le rouge. Une surprise pour Andrian Davidescu.

Vinaria din Vale, pinot gris... (Photo fournie par la SAQ) - image 3.0

Agrandir

Vinaria din Vale, pinot gris

Photo fournie par la SAQ

«On savait que la qualité des produits était excellente pour le prix, dit-il au téléphone, joint quelques jours avant une visite au Québec. On est quand même surpris.»

Son arrière-grand-père a lancé le vignoble en 1990, en rachetant la petite terre qu'il exploitait à l'époque de l'Union soviétique. Le père d'Andrian, Vladimir, a agrandi le domaine et il rêvait de produire ses propres cuvées. Grâce entre autres au succès du vin au Québec, ce projet est devenu réalité. 

La popularité du Crama Regala chez nous a en effet permis à la famille de se doter d'une chaîne d'embouteillage, un investissement majeur de 1,2 million d'euros, et d'augmenter la production de ses propres marques. Deux vins du vignoble Vinaria din Vale, qui sont produits avec les meilleures parcelles du vignoble, seront en vente à la SAQ d'ici quelques semaines. 

On vous prévient, il faudra débourser un peu plus pour goûter ces nouveaux vins à base de pinot noir et de pinot gris... soit un peu moins de 10 $ la bouteille.




Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer