Source ID:; App Source:

Le prix de plusieurs champagnes baisse au Québec

Plus besoin de se rendre aux États-Unis pour payer le champagne moins cher. La... (Photo Digital/Thinkstock)

Agrandir

Photo Digital/Thinkstock

Karyne Duplessis Piché

Collaboration spéciale

La Presse

Plus besoin de se rendre aux États-Unis pour payer le champagne moins cher. La Société des alcools du Québec (SAQ) vient de réduire sa marge de profit sur les bulles champenoises, ce qui a pour effet de diminuer le prix des bouteilles de 1 à 5$.

À compter d'aujourd'hui, le prix du champagne préféré des Québécois, le Veuve Clicquot brut, passe de 71$ à 66,75$. Le Laurent-Perrier brut, le Bollinger cuvée brut et même la petite bouteille de champagne Pop de Pommery voient leur prix chuter en moyenne de 3,75 dollars.

La société d'État a décidé d'ajuster sa marge de profit sur les bulles champenoises afin de diminuer l'écart de prix entre les mousseux, comme les proseccos et les cavas, et les champagnes.

«La catégorie des mousseux présente la plupart de ces produits en dessous des 35$, explique la porte-parole de la SAQ Linda Bouchard, alors que la catégorie des champagnes s'ouvrait au-dessus de la barre des 50$.»

Mme Bouchard n'a pas été en mesure de préciser la valeur de la marge que la SAQ empoche sur les champagnes. Elle a toutefois indiqué qu'elle diffère selon le prix du vin.

Cette différence expliquerait d'ailleurs pourquoi le prix des champagnes hauts de gamme ne diminue pas. Au contraire, observe le rédacteur en chef du site Vinquébec.com, Marc André Gagnon. Le coût de certains grands champagnes comme le Cristal de Roederer ou le Dom Pérignon a augmenté depuis l'entrée en vigueur de «la baisse» du 2 avril.

Le spécialiste des vins mousseux au Québec, Guénaël Revel se désole que cette baisse ne soit pas appliquée sur tous les champagnes disponibles dans la province. Il ne croit pas non plus que la diminution des prix soit assez importante pour intéresser de nouveaux clients.

«En moyenne, les prix baissent de 65$ à 60$, dit-il. Ça vaut le coup pour ceux qui étaient déjà des amateurs de champagne. Mais pour ceux qui ne pouvaient pas se le permettre, la baisse ne change pas grand-chose. »

M. Revel se réjouit cependant que la SAQ soit sur le point de commercialiser cinq champagnes à moins de 40$. Ces produits devraient être mis en marché avant Noël.




Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer