Source ID:; App Source:

La foulée 2014: l'«agence secrète» se dévoile

Le 3 mars, pas moins de 46 vignerons de France, d'Italie, d'Espagne et du... (PHOTO DAVID BOILY, LA PRESSE)

Agrandir

PHOTO DAVID BOILY, LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Le 3 mars, pas moins de 46 vignerons de France, d'Italie, d'Espagne et du Portugal - dont plusieurs vedettes du vin «naturel» - à la Fonderie Darling dans le cadre de La Foulée 2014. Cet ambitieux salon, ouvert au grand public, est une opération de charme d'une seule agence, Vini-vins. Du jamais vu. Nous avons rencontré sa présidente, Diane Turcotte.

Créée en 2006, l'agence spécialisée en importation de vins naturels représente aujourd'hui environ 125 vignerons. Sébastien Riffault (Loire), Thierry Germain (Loire), Philippe Viret (Rhône), Jacky Blot (Loire), François Mikulski (Bourgogne), René Mosse (Loire), Jean-Claude Lapalu (Beaujolais) seront tous à Montréal lundi. Les quatre premiers donneront également des conférences qui se tiendront dans le restaurant Le serpent.

Par la suite, les vignerons participeront à des dégustations, apéros, soupers accords mets-vins et autres formules conviviales dans les restaurants de la métropole principalement, mais aussi des Laurentides et de Québec.

Depuis la fondation de Vini-vins en 2006, une aura de mystère plane sur l'agence et sa très indépendante présidente, Diane Turcotte. Cette dernière habite à l'extérieur de Montréal et fait des voyages quasi mensuels en Europe pour visiter ses vignerons et en «recruter» de nouveaux. Ses employées - toutes des femmes - travaillent de la maison, car l'agence préfère ne pas avoir de bureaux. Pour l'instant, le site web de Vini-vins se limite toujours à une page d'accueil.

La plupart des restaurateurs s'entendent pour dire qu'elle a un portfolio de rêve (Pierre Overnoy, Jacques Puffeney, Jean-Paul et Benoît Droin, Fanny Sabre, Roagna, etc.) et qu'elle offre un service parmi les plus efficaces du milieu.

Mais il faut savoir que la «communauté» du vin naturel de Montréal s'est développée sur la base de relations conviviales, plutôt amicales et moins compétitives que dans le milieu des vins plus «commerciaux». Le RASPIPAV (le regroupement des agences spécialisées en importation privée) a banni Vini-vins de l'association et de son salon automnal, car elle ne respectait pas son code d'éthique. Les membres du RASPIPAV s'engagent à ne pas faire de sollicitation auprès de vignerons qui sont représentés par d'autres agences.

Mme Turcotte ne nie pas cette pratique qu'on lui reproche souvent. «Quand un vigneron m'intéresse beaucoup, je ne me gêne pas pour l'approcher. S'il n'est pas heureux avec l'agence qui le représente et qu'il décide de changer, ce n'est pas ma faute. Plusieurs excellents vignerons dormaient dans les portfolios des autres agences. Moi, je leur ai redonné vie.»

La Foulée 2014 est l'événement par lequel l'agence controversée a décidé de sortir de l'ombre et de faire connaître ses vignerons au grand public. Plutôt que d'avoir à payer l'accès puis ensuite à acheter des coupons pour goûter aux vins, le visiteur paiera 25$ à l'entrée et aura accès à plus de 150 cuvées en dégustation.

Mme Turcotte développe également d'autres nouveautés pour l'agence et ses clients, comme un site web transactionnel sur lequel on pourra commander son vin en importation privée. Il faudra toujours aller récupérer sa caisse à la SAQ, mais le processus de facturation sera simplifié. D'ici là, on en profite pour découvrir une belle brochette de vignerons d'exception.

La Foulée 2014 Vini-vins se tenait lundi le 3 mars, à la Fonderie Darling, 745, rue Ottawa.




Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer