Source ID:; App Source:

La Chine devient premier consommateur mondial de vin rouge

La Chine est cependant le cinquième pays consommateur... (PHOTO PHILIPPE LOPEZ, ARCHIVES AFP)

Agrandir

La Chine est cependant le cinquième pays consommateur de vin en général, comprenant les vins dits tranquilles et les vins effervescents, loin derrière les États-Unis, la France et l'Italie.

PHOTO PHILIPPE LOPEZ, ARCHIVES AFP

Agence France-Presse
Bordeaux

La Chine est devenue le premier pays au monde consommateur de vin rouge, et détrône la France, selon l'étude de conjoncture Vinexpo révélée mardi sur le marché des vins et spiritueux en Asie pacifique et dans le monde.

Avec plus de 155 millions de caisses de neuf litres de vin rouge (soit 1,865 milliard de bouteilles) consommées en 2013, une croissance de 136% par rapport à 2008, la Chine, en incluant Hong Kong, se situe désormais devant la France (150 millions de caisses), l'Italie (141), les États-Unis (134) et l'Allemagne (112).

La Chine est cependant le cinquième pays consommateur de vin en général, comprenant les vins dits tranquilles et les vins effervescents, loin derrière les États-Unis, la France et l'Italie.

L'engouement des  Chinois pour le vin rouge s'est accéléré depuis 2005, note l'étude produite avec le cabinet britannique IWSR (International wine and spirits research). Entre 2007 et 2013, sa consommation a ainsi été multipliée par 2,75 (+175,4%) alors que sur la même période elle diminuait de 5,8% en Italie et de 18% en France.

Plus de 80% des vins consommés en Chine sont élaborés sur place et le pays est désormais le cinquième producteur mondial de vin, derrière l'Italie, la France, les États-Unis et l'Espagne. Cependant, les vins importés gagnent toujours du terrain, les importations ayant été multipliées par sept entre 2007 et 2013 et représentant aujourd'hui 18,8% de la consommation totale de vin en Chine.

L'étude souligne que la consommation mondiale de vin poursuit sa croissance. Si elle a augmenté de 3,23% entre 2008 et 2012 pour atteindre 2,663 milliards de caisses de 12 bouteilles, l'étude prévoit qu'entre 2013 et 2017 elle devrait augmenter de 4,97%.

Si la consommation de vin a diminué en Chine de 2,2% en 2013 après une croissance ininterrompue à un rythme de 20 à 25% par an, la consommation devrait tout de même augmenter de 33,8% entre 2013 et 2017 (230 millions de caisses en 2017).

Sur le continent asiatique, cette consommation devrait s'accroître de près de 23%, contre -0,14% pour l'Europe et +9% sur les États-Unis, les deux continents leaders.

Cette 11e étude de conjoncture commanditée par Vinexpo, salon international du vin et des spiritueux dont l'édition asiatique se tiendra du 27 au 29 mai 2014 à Hong Kong, couvre les évolutions de production, consommation et échanges internationaux des vins et spiritueux sur 28 pays producteurs et 110 marchés consommateurs dans le monde.




Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer