Recherche Voyage
Source ID:; App Source:

Trouver le bon rosé : la suite

L'été rime avec rosés. Mais encore faut-il savoir lequel choisir. Nous avons... (Photos Alain Roberge, David Boily et Martin Chamberland, La Presse)

Agrandir

Photos Alain Roberge, David Boily et Martin Chamberland, La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Jacques Benoit, Ève Dumas, Karyne Duplessis-Piché
La Presse

L'été rime avec rosés. Mais encore faut-il savoir lequel choisir. Nous avons demandé à Jacques Benoit, Ève Dumas et Karyne Duplessis Piché de vous suggérer un rosé classique, audacieux ou québécois pour chacune des quatre occasions gourmandes estivales suivantes. À la vôtre!

Jacques Benoit : choix classiques

Ève Dumas : choix audacieux

Karyne Duplessis Piché : choix québécois

***

Avec un homard

Classique

Costières de Nîmes 2012 Buti-Nages,

15,60$

Goûté à l'aveugle, ce rosé de charme, au bouquet nuancé, marqué par des arômes de fruits rouges, fait montre de la même richesse de nuances en bouche. 60% Grenache et 40% Syrah. Très réussi. 14% (9517 caisses).

Cote: 16 (427625)

Audacieux

Clos Canarelli, Corse figari 2011,

30,25$

Le «défricheur» aura déjà déniché cette exceptionnelle bouteille, un des meilleurs rosés de l'été. Malheureusement, il en reste très peu dans le réseau de la SAQ. Ce rosé clair, couleur pelure d'oignon, on le boirait à l'apéro, en principal ET au dessert, tant il donne soif et fait saliver. D'une grande élégance, il mérite un homard! Un fruit subtil (du genre petit et rouge), des épices discrètes et un côté salin lui donnent son petit goût de revenez-y. Le Corse Yves Canarelli travaille principalement avec les cépages indigènes de son île. Dans le rosé, on trouve du sciaccarellu, du niellucciu et un peu de grenache. 13,5% (46 caisses). (11917666)

Québécois

Val Caudalies rosé 2012,

17,50$,

(au vignoble ou au Marché des saveurs du marché Jean-Talon, à Montréal)

En balade dans les Cantons-de-l'Est, faites le détour au vignoble Val Caudalies, à Dunham, pour goûter le rosé. Vous ne serez pas déçu! Cet assemblage de chambourcin, de chaunac, de maréchal foch et de lucy kuhlman donne un rosé aux saveurs de framboises, de fraises et de pêches. C'est rond, gouleyant et rafraîchissant. 12%.

Avec un hamburger

Classique

Languedoc Pic Saint-Loup 2012 Château de Lancyre,

15,80$

D'un rose assez soutenu et à reflets orangés, son bouquet présente des nuances rappelant un peu... les oranges. Rosé qui a du corps, il n'est pas dépourvu de complexité et saura tenir tête à la viande. Savoureux. 13,5% (780 caisses). Cote: 15 (10263841)

Audacieux

Terre rouge vin gris d'Amador 2011,

22,95$

C'est le plus costaud du lot, presque rouge. À boire en mangeant. Plein de fruits et d'épices, vineux, ce rosé californien un peu déroutant est issu d'un assemblage de cépages rhodaniens: mourvèdre, grenache et syrah. On le prendrait facilement pour un rosé de pinot noir bourguignon. Sur un burger d'agneau, avec une tranche de brillat-savarin et des oignons caramélisés, peut-être? 13,5% (400 caisses). (11629710)

Québécois

Domaine du Ridge Champs de Florence 2012, 15,95$

Depuis plusieurs années, le domaine du Ridge produit l'un des meilleurs rosés du Québec. La cuvée 2012 ne fait pas exception à cette règle. Dans le verre, ça sent la gomme balloune, les fraises, les framboises et les épices. En bouche, c'est plein de fruits, un peu sucré et assez long. La trame légèrement tannique permet de le servir avec le boeuf. Délicieux! 11,5% (918 caisses). (741702)




À découvrir sur LaPresse.ca

  • Trouver le bon rosé

    Accords mets et vins

    Trouver le bon rosé

    L'été rime avec rosés. Mais encore faut-il savoir lequel choisir. Nous avons demandé à Jacques Benoit, Ève Dumas et Karyne Duplessis Piché de vous... »

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer