15 mars 2013

Irak : 10 ans de guerre en 150 secondes

Le 11 septembre 2001, les États-Unis sont attaqués. Les tours du World Trade Center s'effondrent, causant des milliers de morts. L’administration républicaine de George W. Bush décide qu'il faut répliquer. Après l'Afghanistan, Washington se tourne vers l’Irak. Après jeux de coulisses aux Nations Unies, le refus du Canada de se lancer dans une intervention armée sans l’appui de l’ONU, les États-Unis vont tout de même de l’avant. Le 20 mars 2003, Bagdad est bombardée, l’Irak est occupé. Pour souligner les dix ans de l’invasion américaine, La Presse vous propose de revisiter un conflit qui aura causé de milliers de morts, dont plusieurs civils.

Durée: 02:30

Mots-clés: 11 septembre, arabes chiites, arabes sunnites, armée, george bush, guerre, irak, kurdes, paix, saddam hussein, états-unis