Source ID:a347684506713b7cabe64cc10c7d935e; App Source:StoryBuilder

Le réseau Workplace séduit de plus en plus d'entreprises, selon Facebook

Workplace est une activité distincte de Facebook. Ce... (Photo JUSTIN TALLIS, archives Agence France-Presse)

Agrandir

Workplace est une activité distincte de Facebook. Ce réseau permet de connecter les employés d'une même entreprise entre eux.

Photo JUSTIN TALLIS, archives Agence France-Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
San Francisco

Deux ans après son lancement, Workplace, le réseau social de Facebook spécialement dédié aux entreprises, fait de plus en plus d'adeptes, a assuré mardi le géant américain.

« Il grossit très vite », a déclaré à l'AFP le vice-président de Facebook Julien Codorniou, en marge d'une conférence présentant les nouvelles caractéristiques de Workplace qui a déjà séduit Walmart, Starbucks, Spotify ou encore Delta et Virgin Atlantic.

« C'est une très bonne niche », a-t-il assuré se contentant d'indiquer que le nombre d'utilisateurs a doublé ces huit à dix derniers mois.

Workplace est une activité distincte de Facebook. Ce réseau permet de connecter les employés d'une même entreprise entre eux.

Selon M. Codorniou, le succès s'explique par une nouvelle génération d'employés qui veulent savoir pour qui ils travaillent et comprendre la culture de leur entreprise.

De leur côté, les responsables de l'entreprise peuvent utiliser Workplace pour recueillir le sentiment de leurs salariés, quel que soit leur poste dans la hiérarchie.

En échange de l'utilisation de Workplace, les entreprises versent trois dollars par mois et par utilisateur.

Ce réseau social avait initialement débuté au sein de Facebook avant d'être lancé comme activité à part entière en 2016.

« Cela vient de Facebook, mais cela n'a rien à voir avec Facebook », a résumé Julien Codorniou.

La conférence de Workforce s'est tenue le lendemain de l'annonce par Google de la cessation d'activité de la version pour particuliers de son réseau social Google+, qui a été touché par une faille informatique ayant exposé des données personnelles d'un demi-million de comptes.

Google+, qui revendique des millions d'utilisateurs, est principalement utilisé par des professionnels s'intéressant à des sujets bien spécifiques et pouvant consulter les mises à jour de leurs contacts via des « cercles ».

Disponible en version Web et sur application mobile, Google+, qui voulait concurrencer Facebook, a été adopté très vite par les entreprises, mais Google affirme avoir constaté une grande inactivité chez les particuliers, ce qui va entraîner l'arrêt de cette version pour le grand public.




la boite: 4391933:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Techno

Tous les plus populaires de la section Techno
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer