La firme canadienne Research in Motion a obtenu une certification de sécurité américaine pour les appareils qui utiliseront sa plateforme BlackBerry 10, dont le lancement est prévu l'an prochain.

LA PRESSE CANADIENNE

L'entreprise de Waterloo, en Ontario, a annoncé mercredi qu'elle a décroché cette certification cruciale, la Federal Information Processing Standards («FIPS 140-2»).

RIM explique que cette certification permettra aux agences gouvernementales d'utiliser les nouveaux appareils.

Elle ajoute que c'est la première fois que des appareils BlackBerry sont certifiés FIPS avant leur lancement.

En milieu d'après-midi, jeudi, le titre de RIM avait perdu 2 cents à la Bourse de Toronto depuis l'ouverture, à 8,21 $.

C'est essentiellement le niveau auquel il s'est effondré plus tôt cette semaine, perdant 8% de sa valeur à 8,23 $ quand un analyste a prévenu que le logiciel BlackBerry 10 pourrait être «mort-né».

RIM n'a fait que peu de cas de cette opinion, affirmant que le logiciel a été bien reçu ailleurs.

La compagnie a révélé plus tôt ce mois-ci que ses nouveaux téléphones intelligents sont testés par 50 fournisseurs de services téléphoniques à travers le monde, avant leur lancement l'an prochain.