Source ID:; App Source:

Nokia est pessimiste pour le marché mondial des cellulaires

Le logo de Nokia...

Agrandir

Le logo de Nokia

Agence France-Presse
Helsinki

Le numéro un mondial des portables Nokia a abaissé jeudi ses prévisions de croissance du marché mondial des portables pour le quatrième trimestre ainsi que l'ensemble de l'année 2008 et prévoit même une baisse de ce marché en volumes en 2009.

«Nokia estime désormais que les volumes de téléphones portable seront, au quatrième trimestre, inférieurs aux 330 millions d'unités prévus précédemment, ce qui se traduira pour 2008 par un volume inférieur au 1,24 milliard estimé précédemment», indique Nokia dans un communiqué.

Le finlandais annonce en outre qu'il n'est pas en mesure de confirmer, compte tenu de «la visibilité insuffisante», sa prévision de part de marché pour le quatrième trimestre. Il prévoyait jusqu'alors avoir une part de marché du même niveau ou légèrement supérieure à celle du troisième trimestre, à savoir 38%.

Il s'agit de la deuxième révision à la baisse de ses prévisions de croissance du marché des portables après celle dévoilée le 14 novembre.

«Le ralentissement du marché du téléphone portable s'est poursuivi plus rapidement que prévu depuis les prévisions de Nokia du 14 novembre», indique le communiqué.

Nokia souligne que cette industrie continue d'être affectée par les turbulences mondiales avec une baisse de la consommation, une volatilité des devises et une baisse des crédits disponibles.

«2009 sera une année de défi pour notre industrie, nous avons toutefois une base solide et enviable (...) et je crois que nous continuerons à renforcer notre position sur divers fronts», a commenté le PDG du groupe Olli-Pekka Kallasvuo, cité dans le communiqué.

Le patron, qui se trouve actuellement à New York pour une journée consacrée aux investisseurs, rappelle que le groupe s'efforce de réduire ses coûts pour s'adapter au ralentissement actuel.

Il a annoncé la semaine dernière qu'il allait cesser de vendre et de commercialiser ses appareils au Japon, ses parts de marché étant inférieures à ses attentes.

Il a par ailleurs dévoilé début novembre un plan social avec la suppression de 600 emplois dans sa branche ventes et marketing à compter du 1er janvier.

L'entreprise avait présenté mi-octobre des résultats en forte baisse pour le troisième trimestre sous l'effet d'un recul de ses ventes en Europe et en Amérique du Nord, d'un tassement de sa croissance dans les pays émergents ainsi que du repli continu du prix de vente de ses téléphones.

Pour la période juillet-septembre, le géant mondial a dégagé un bénéfice net en baisse de 30%, à 1,087 milliard d'euros contre 1,563 milliard au troisième trimestre 2007, sur un chiffre d'affaires en recul de 5%, à 12,237 milliards d'euros contre 12,898 milliards.

Par ailleurs, Nokia et Nokia Siemens Networks maintiennent leur prévision d'un marché des infrastructures pour téléphonie fixe et mobile inchangé en 2008 comparé à 2007, en euros.

 

NOKIA




la boite: 4391933:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer