Source ID:; App Source:

Fréquences: les enchères montent aux É.-U.

AFP
New York

Les enchères de fréquences de téléphonie mobile organisées par le gouvernement américain ont déjà récolté des offres d'un total de 10,1 milliards de dollars, 7 jours après leur démarrage, indique le site de la FCC (Federal Communications Commission), qui gère l'opération.

La FCC espérait remporter au moins 10 milliards: elle a donc déjà remporté son pari, malgré la faiblesse de l'économie et des marchés américains. Un millier d'offres ont été déposées.

Un gros point noir cependant, toutes les offres restent encore un peu inférieures aux montants minimum requis par la FCC, en particulier pour le «bloc C», le seul bloc de fréquences qui couvre l'ensemble du territoire américain, et de très loin le plus cher.

La meilleure offre pour le bloc C atteint pour l'instant 4,29 milliards de dollars, moins que les 4,79 milliards minimum demandés par la FCC. Le nom des enchérisseurs ne sera donné qu'au terme du processus.

Selon les analystes, cette offre émane probablement de l'un des trois grands compétiteurs pour ce bloc, les opérateurs ATT et Verizon, ou le groupe Google.

Pour les fréquences du «bloc D», de portée nationale mais destinées aux services publics d'urgence, la plus haute offre plafonne depuis une semaine à 472 millions de dollars, moins que les 519 millions miminum requis.

Et une centaine de fréquences, dont celles qui couvrent des pans entiers du pays (région nord-est, région des Grands Lacs, région ouest...) n'ont attiré encore aucun acheteur.

Les autres fréquences en vente, la plupart très locales, ont attiré des offres variant de 3000 dollars (pour couvrir la zone de Porto-Rico) à 429 millions de dollars, pour une zone couvrant la ville de New York et les États avoisinants.

Les enchères continueront jusqu'à ce qu'il n'y ait plus de surenchère. Dix jours après leur fin, probablement courant mars selon les experts, la FCC annoncera le nom des vainqueurs.

Quelque 214 entreprises concourent pour 1099 fréquences du spectre de 700 MHz abandonnées par les chaînes de télévision, qui doivent passer au numérique en 2009. Ces fréquences, à très haut débit et traversant bien les murs, sont idéales pour Internet mobile.

À lire aussi:

É.-U. : Google et ATT veulent des fréquences

Sans fil: Google veut des fréquences




Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer