Source ID:; App Source:

Cellulaire: des progrès pour les handicapés

AFP
Paris

Les progrès ont continué en 2007 pour adapter les téléphones mobiles aux handicapés même si les efforts doivent être maintenus pour une offre vraiment satisfaisante, selon un bilan, dressé mardi, des actions réalisées pour faciliter l'accès des handicapés à la téléphonie mobile.

En France où le handicap concerne 5,5 millions de personnes, soit une famille sur cinq, opérateurs de téléphonie, pouvoirs publics et associations d'handicapés ont signé une charte en mai 2005 pour favoriser leur autonomie grâce à la téléphonie mobile.

Nouveauté de cette année 2007: cinq constructeurs --Motorola, Nokia, Sagem, Samsung et Sony Ericsson-- ont signé cette charte, s'est félicité Jean-Marie Danjou, délégué général de l'Afom (Association française des opérateurs mobiles), au cours d'une conférence de presse.

Pour 2008, les signataires souhaitent élargir la démarche à de nouveaux acteurs, comme les personnes âgées qui rencontrent des problèmes proches de ceux des handicapés.

Ils ont aussi pour objectif de promouvoir leur démarche au niveau européen et d'établir avec les constructeurs une liste de critères permettant la sélection de téléphones en fonction des handicaps.

Cette charte, qui ne concerne pour l'instant que la France, s'articule autour de quatre engagements dont chacun a fait l'objet mardi d'un bilan annuel.

Le premier engagement consiste à «proposer les téléphones mobiles les plus adaptés» selon le type de handicap, parmi la gamme de téléphones disponibles sur le marché.

En 2007, des «progrès significatifs ont été réalisés» grâce notamment à une offre «plus conséquente», chaque opérateur proposant désormais 10 à 20 modèles.

Un effort a également été fait sur l'ergonomie avec des écrans plus lumineux, une optimisation de la taille des caractères, une offre plus large de claviers.

Le deuxième engagement vise à développer les offres favorisant l'autonomie. Les opérateurs ont poursuivi l'amélioration des logiciels de vocalisation ou encore l'édition de factures en braille.

Grâce à des partenariats entre associations et constructeurs, des technologies commencent à être utilisées comme les logiciels de grossissement des menus, de reconnaissance vocale, de lecture audio des SMS et du texte.

Le troisième engagement concerne l'information du grand public sur les offres destinées aux handicapés avec une plus large diffusion des informations par le biais de brochures et l'ouverture d'un lieu d'accueil à Paris afin de favoriser l'accès des personnes handicapées aux technologies de la communication.

Le dernier engagement cherche à «s'inscrire durablement dans une démarche de progrès». Dans un «futur proche», les opérateurs et constructeurs souhaitent s'engager dans la technologie «sans contact» pour le paiement ou encore de nouvelles applications de géolocalisation (GPS).




la boite: 4391933:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer