Source ID:; App Source:

Nokia, numéro un des cellulaires

AFP
Helsinki

Nokia a encore conforté au deuxième trimestre sa place de leader mondial des téléphones portables grâce à une offre plus attractive et à la demande soutenue dans les pays émergents, affirment les analystes avant la publication des trimestriels du finlandais jeudi.

Avec 99 millions de téléphones vendus entre avril et juin, l'équipementier devrait annoncer une part de marché mondial de 37,5%, loin devant le sud-coréen Samsung et l'américain Motorola, selon la moyenne des prévisions recueillies par Thomson Financial.

Sa part de marché à l'issue du premier trimestre était de 36%, en hausse de 1 point sur un an.

De son côté Motorola, numéro deux mondial, en proie à d'importantes difficultés dans les portables, avait vu sa part de marché lourdement chuter au premier trimestre, à 17,7% contre 19,8%.

Les analystes pensent que ses principaux concurrents, Nokia et Samsung, ont continué de lui tailler des croupières au deuxième trimestre.

«Quelques producteurs chinois ont pu grappiller quelques parts de marché en Chine et en Inde dans le CDMA par exemple, mais Nokia a probablement récupéré l'essentiel des pertes de Motorola», avance Mats Nyström, analyste chez SEB Enskilda à Stockholm.

Nokia bénéficie à la fois du renouvellement de sa gamme, avec une offre plus diversifiée en terme de technologie et de prix, et de la demande dans les pays émergents, en particulier en Asie.

Mais ses marges pourraient avoir été affectées par les efforts de consolidation de sa société conjointe lancée avec Siemens dans les réseaux et dont les opérations ont officiellement commencé en avril.

Nokia publiera ses résultats jeudi 2 août à 13H00 locales (10H00 GMT).




la boite: 4391933:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer