Source ID:; App Source:

Un milliard de cellulaires vendus en 2006

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
AFP
Paris

Un peu plus d'un milliard de téléphones mobiles ont été vendus en 2006 dans le monde, soit une hausse de près de 25% des ventes sur un an, selon une étude publiée jeudi par le cabinet Strategy Analytics qui confirme ainsi les prévisions qu'il avait établies en avril.

Cette étude, qui prévoit pour 2007 une augmentation de 12% des ventes pour atteindre un nouveau record de 1,14 milliard de téléphones mobiles vendus, souligne la bonne performance du constructeur nippo-suédois Sony Ericsson, qui parvient à maintenir de bonnes marges malgré une concurrence effrénée.

Le constructeur finlandais Nokia a encore amélioré en 2006 sa place de leader avec 34,1% de parts de marché, contre 32,4% en 2005. Au quatrième trimestre, Nokia a pulvérisé son record en vendant plus de 105 millions de téléphones (contre 83,7 millions pour la même période de 2005). Pour l'ensemble de l'année, le finlandais a vendu 347,5 millions d'unités contre près de 265 millions en 2005.

Le numéro deux, l'américain Motorola, a lui aussi amélioré ses parts de marché qui passent de 17,9% en 2005 à 21,3% l'an dernier. En volume, Motorola a vendu 65,7 millions d'unités au quatrième trimestre (contre 44,7 millions un an plus tôt). En 2006, Motorola a vendu 217,4 millions d'unités contre 146 un an plus tôt.

Le sud-coréen Samsung conserve sa place de numéro trois mondial malgré une baisse d'un point de ses parts de marché: 11,6% en 2006 contre 12,6% en 2005. Au quatrième trimestre, Samsung est tout de même parvenu à améliorer ses ventes: 32 millions d'unités contre un peu plus de 27 millions un an plus tôt. C'est aussi le cas pour l'ensemble de l'année: 118 millions d'unités en 2006 contre 103 millions en 2005.

Mais la surprise vient du fabricant nippo-suédois, Sony Ericsson, qui même s'il n'augmente que d'un point ses parts de marché (7,3% en 2006 contre 6,3% en 2005), passe à la troisième place, devant Samsung, en termes de chiffre d'affaires.

C'est la première fois que Sony Ericsson devance son concurrent Samsung avec un chiffre d'affaires annuel de 4,9 milliards de dollars contre 4,6 milliards pour le sud-coréen.

En revanche le sud-coréen LG, numéro cinq mondial, est en perte de vitesse avec des parts de marché, au quatrième trimestre, à 5,7% (contre 6,6% un an plus tôt) et pour 2006 à 6,3% (contre 6,7% pour 2005).




la boite: 4391933:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Techno

Tous les plus populaires de la section Techno
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer