Source ID:; App Source:

La famille Guillemot hausse sa participation dans Gameloft

Le studio de développement de jeux vidéo Gameloft... (Photo Marco Campanozzi, archives La Presse)

Agrandir

Le studio de développement de jeux vidéo Gameloft situé à Montréal.

Photo Marco Campanozzi, archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse

La famille Guillemot, fondatrice de l'éditeur français de jeux vidéo sur mobile Gameloft, a dépassé le seuil des 15% du capital de la société, a annoncé mardi l'Autorité des marchés financiers (AMF).

Le groupe familial Guillemot, qui regroupe l'ensemble des participations de la famille, «a déclaré avoir franchi en hausse, le 19 novembre, le seuil de 15% du capital de la société Gameloft et détenir (...) 15,24% du capital et 23,82% des droits de vote de cette société», a détaillé le gendarme boursier.

Cette montée au capital «résulte d'une acquisition d'actions Gameloft sur le marché» ajoute l'avis financier de l'AMF.

Lors d'une précédente déclaration, le 18 novembre, la famille Guillemot annonçait disposer de 13,82% du capital et 22,57% des droits de vote de l'entreprise.

Cette montée au capital de Gameloft par la famille fondatrice fait suite à l'offensive du groupe français de médias et contenus Vivendi qui a déclaré détenir 15,98% de Gameloft, ce qui en fait le premier actionnaire, même s'il reste derrière la famille Guillemot en terme de droits de vote.

Vivendi a fait son entrée début octobre au capital de Gameloft et Ubisoft, fondées et dirigées respectivement par les frères Michel et Yves Guillemot, et a affirmé le 26 octobre ne pas écarter une prise de contrôle. Une manoeuvre qualifiée d'agression par le PDG d'Ubisoft Yves Guillemot, déterminé à préserver l'indépendance de son groupe.




Les plus populaires : Techno

Tous les plus populaires de la section Techno
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer