Source ID:; App Source:

Sony mise sur ses futurs jeux et la réalité virtuelle

Au cours de sa conférence de presse, Sony,... (Photo archives AFP)

Agrandir

Au cours de sa conférence de presse, Sony, dont la Playstation 4 domine de loin les ventes en ce moment, s'est avant tout employé à donner un large aperçu des titres prévus sur sa machine pour la fin de l'année et pour 2016, enchaînant les présentations à un rythme soutenu.

Photo archives AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Mehdi CHERIFIA
Agence France-Presse

Sony a donné mardi le coup d'envoi du salon Paris Games Week en présentant ses futurs jeux vidéo et son casque de réalité virtuelle, à l'entame de la période de Noël, cruciale pour les ventes.

Constructeurs et éditeurs ont l'habitude de tenir de telles rencontres avec la presse lors des grands événements mondiaux du secteur, comme l'E3 de Los Angeles ou le TGS de Tokyo.

Pour la Paris Games Week, dont la sixième édition démarre mercredi, il s'agissait d'une première.

«La Paris Games Week est devenue un moment majeur du paysage européen du jeu vidéo», a souligné sur scène, à la Grande Arche de La Défense, le patron de la branche européenne de Sony Playstation, Jim Ryan.

Au cours de sa conférence de presse, Sony, dont la Playstation 4 domine de loin les ventes en ce moment, s'est avant tout employé à donner un large aperçu des titres prévus sur sa machine pour la fin de l'année et pour 2016, enchaînant les présentations à un rythme soutenu.

Si certains étaient déjà connus, comme les nouveaux volets des sagas Call of Duty ou Star Wars, tous deux prévus pour novembre, d'autres n'avaient jusqu'à présent jamais été annoncés.

C'est notamment le cas de Gran Turismo Sport, la nouvelle déclinaison de la simulation de course phare de Sony. Le studio parisien Quantic Dream a aussi montré son projet Detroit.

Sony a par ailleurs profité de l'occasion pour vanter son casque de réalité virtuelle, le Playstation VR, dont la commercialisation doit intervenir en 2016, avec de nouveaux titres conçus pour cet appareil.

«Nos partenaires sont très enthousiastes à propos du Playstation VR», a assuré Shuhei Yoshida, patron des studios de développement de Sony Playstation, affirmant que plus de 200 développeurs travaillaient à l'heure actuelle à des jeux dédiés.

Ni le prix ni la date de lancement du casque ne sont connus.

Le segment des casques de réalité virtuelle focalise en ce moment l'attention, car, outre Sony, plusieurs constructeurs se préparent pour cette technologie. C'est notamment le cas de Facebook et de son casque Oculus.

Objectif: 300 000 visiteurs

En revanche, le groupe japonais n'a pas évoqué sa console portable, la Playstation Vita, nettement dépassée par sa rivale 3DS de Nintendo en termes de ventes.

Le salon à proprement parler, qui vise les 300 000 visiteurs en cinq jours, donne pour sa part l'opportunité d'essayer l'ensemble des jeux de la fin d'année, où plus de la moitié des ventes annuelles du secteur est réalisée, présentés sur de gigantesques et bruyants stands.

Le géant américain Microsoft mise sur les nouveaux épisodes de deux célèbres sagas, «Tomb Raider» et son aventurière Lara Croft ainsi que «Halo» et ses combats contre des extra-terrestres belliqueux, pour combler une partie de son retard.

«Nous allons proposer pour Noël le meilleur catalogue de titres. Nous avons des productions exclusivement disponibles sur notre console Xbox One comme Halo 5 mais aussi tous les superproductions des autres éditeurs», a fait valoir auprès de l'AFP Marc Jalabert, directeur de la division grand public de Microsoft France.

Le troisième constructeur, le japonais Nintendo, dont la machine de salon WiiU sortie fin 2012 a connu un démarrage catastrophique, affirme redresser petit à petit la barre en France grâce à ses récentes sorties comme le coloré Splatoon et Super Mario Maker, qui permet de créer des mondes à explorer pour le petit plombier Mario.

«Notre situation continue à s'améliorer et nos ventes progressent par rapport à l'an dernier. Nous sommes aussi très heureux du succès de nos figurines Amiibo puisque nous avons réussi à en vendre 800 000 en moins d'un an et nous pensons attendre le million d'ici la fin de l'année. C'est bien mieux que nos prévisions», a souligné auprès de l'AFP Philippe Lavoué, directeur général de Nintendo France.

Ces figurines permettent notamment de débloquer des bonus dans certains jeux.




la boite: 4391933:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Techno

Tous les plus populaires de la section Techno
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer