Source ID:; App Source:

Lego Dimensions: cocktail de licences

Sans en être vraiment la suite immédiate, Lego Dimensions complète...

Agrandir

Sans en être vraiment la suite immédiate, Lego Dimensions complète le scénario de Lego Movie.

Kevin Massé
La Presse

Après Activision et Disney, c'est au tour de Lego de nous offrir sa version du jouet-jeu. Un jeu vidéo de luxe qui tire son épingle du jeu en réunissant une dizaine de licences et en offrant une variante très intéressante du concept de figurines.

La suite spirituelle de Lego Movie

Sans en être vraiment la suite immédiate, Lego Dimensions complète le scénario de Lego Movie. Le «multiverse» dans lequel tous les univers Lego se retrouvent est menacé à nouveau. Le machiavélique Lord Vortech veut contrôler ces mondes et pour y arriver, il réunit une armée de vilains et aspire tout plein de personnages au travers de failles dimensionnelles. Gandalf, Batman et Rebelle devront utiliser un portail pour explorer tous les univers du jeu et sauver le multiverse. On s'entend, le scénario tient sur une seule feuille. Dimensions se reprend brillamment avec des dialogues et des situations désopilantes où les clins d'oeil croisés aux rencontres entre les personnages des différents univers décrochent de nombreux sourires.

Repousser les limites du « jouet-jeu »

La jouabilité de Dimensions respecte les bases des jeux vidéo Lego. Il est extrêmement accessible, et il faut utiliser les capacités de nos héros, détruire des blocs et construire des structures pour progresser. TT Games gagne des points en apportant une couche supplémentaire au concept des figurines. Il respecte la licence Lego en demandant de construire notre portail, nos véhicules et les figurines. Dimensions brise également astucieusement le quatrième mur en faisant participer les jouets au jeu. On ne fait pas que placer nos figurines sur le socle pour les faire apparaître dans le jeu. On interagit constamment avec elles. Nous demandant parfois de les déplacer sur les trois sections colorées du jeu pour résoudre des énigmes (pas toujours évidentes), sortir un personnage d'une malédiction ou lui donner un pouvoir particulier.

Un jeu dispendieux ? 

On ne se mentira pas, Lego Dimensions est un jeu qui incite à l'achat. Les niveaux contiennent de nombreux éléments accessibles avec de nouvelles figurines. Il faudrait débourser plus de 650 $ pour avoir l'ensemble de départ (109,99 $) et toutes les figurines (le prix de chaque ensemble varie entre 15 $ et 30 $). Les plus coûteuses, l'ensemble Back to the Future avec Marty McFly par exemple, offre de très courtes aventures thématiques. Les autres permettent de débloquer un terrain de jeu attribué à leur thème contenant différents défis. Il est important de spécifier que l'ensemble de départ suffit pour terminer la campagne principale (d'environ huit heures) et qu'elle ouvre trois terrains de jeu. De plus, le portail ainsi que les figurines peuvent profiter d'une vie supplémentaire avec les autres jouets Lego des enfants.

Doit-on y jouer : oui

Lego Dimensions est l'une des meilleures aventures Lego et réussit à mélanger des licences qui, aussi différentes soient-elles, forment un tout crédible et très drôle. TT Games intègre brillamment le portail au jeu, poussant le concept du « jouet-jeu » plus loin que ses concurrents. L'ensemble de départ est assez généreux en contenu et intéressera tous les âges. Les parents nostalgiques auront l'embarras du choix avec les univers du Magicien d'Oz, Back to the Future, Docteur Who, Ghostbusters ou encore les Simpson tandis que les plus jeunes seront heureux de croiser leurs héros de Lego Movie, Ninja Go, Marvel, DC, Lord of the Rings et bien d'autres.

Concepteur : TT Games

Éditeur : Warner Bros

Plateforme : Xbox One PS3 Xbox 360 PS4, Wii U

Cote : E 10

En français

4 étoiles sur 5




Les plus populaires : Techno

Tous les plus populaires de la section Techno
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer