• Accueil > 
  • Techno > 
  • Internet 
  • > L'accord amendé de Yahoo! et Microsoft sera plus facile à résilier 
Source ID:; App Source:

L'accord amendé de Yahoo! et Microsoft sera plus facile à résilier

Page d'accueil du moteur de recherche Bing, propriété de...

Agrandir

Page d'accueil du moteur de recherche Bing, propriété de Microsoft.

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse

Yahoo! et Microsoft pourront plus facilement mettre fin à leur partenariat dans la recherche à partir de cet automne, selon des conditions amendées de leur accord rendues publiques lundi.

Les deux groupes américains avaient annoncé la semaine dernière dans un communiqué avoir renouvelé leur partenariat noué en 2009, mais en introduisant des modifications le rendant moins exclusif. Un document transmis mardi au gendarme boursier américain (SEC) divulgue toutefois des détails supplémentaires.

Il stipule ainsi que si le partenariat vaut théoriquement jusqu'à fin février 2020, chacun des deux groupes peut y mettre fin au moment où il le désire à partir du 1er octobre de cette année, en donnant simplement à l'autre partie un préavis écrit de quatre mois.

L'accord initial prévoyait uniquement que Yahoo! puisse le résilier à mi-parcours si certaines conditions de revenus n'étaient pas atteintes.

Cela assouplit encore un peu plus le partenariat, que les deux groupes avaient déjà indiqué la semaine dernière avoir rendu «non exclusif à la fois pour les ordinateurs de bureau et les appareils mobiles». Yahoo! s'engage désormais seulement à continuer à fournir des publicités et des résultats de recherche de Bing (le moteur de Microsoft qui rivalise avec Google Search, NDLR) pour 51% du trafic de recherche sur les ordinateurs de bureau».

L'autre changement annoncé la semaine dernière touchait aux publicités, concernant lesquelles l'accord de 2009 prévoyait que Yahoo! fournisse la force de vente pour les espaces associés à la recherche sur les sites des deux groupes. À partir de cet été, Microsoft va commencer à reprendre l'exclusivité des forces de vente pour les publicités délivrées à travers sa propre plateforme, Bing Ads, tandis que Yahoo! se limitera à sa propre plateforme, Gemini.

Le document transmis lundi à la SEC montre aussi une légère modification dans le calcul des recettes publicitaires reversées par Microsoft lors des recherches effectuées sur des pages Yahoo!: la part atteint désormais 93%, avant déduction de certains paiements à des sites tiers. Elle était initialement de 88%, mais après déduction de ces paiements, et elle était passée à 90% le 23 février.




Les plus populaires : Techno

Tous les plus populaires de la section Techno
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer