Le site de vidéos en ligne Dailymotion vient de lancer une plateforme publicitaire mondiale qui permet aux annonceurs de cibler les internautes par âge, profil, contenu ou écran, une manière pour le challenger français de YouTube d'accroître ses revenus.

Publié le 30 sept. 2014
AGENCE FRANCE-PRESSE

Placées avant un sketch comique, un tutoriel de maquillage ou une vidéo d'actualité, les publicités vidéo en ligne (appelées pre-rolls) sont en plein essor.

«C'est un marché qui a énormément crû. Avant, on mettait notre inventaire publicitaire (emplacements disponibles, NDLR) à disposition sur différentes places de marché. On ne maîtrisait pas bien notre offre. Là, nous avons lancé notre propre place de marché. Elle propose beaucoup d'améliorations techniques pour les annonceurs», a déclaré à l'AFP Damien Pigasse, en charge deS revenus chez Dailymotion.

Baptisée Dailymotion Exchange (DMX), cette plateforme publicitaire utilise les techniques d'enchères en temps réel (RTB, pour Real Time Bidding) pour vendre ses espaces publicitaires aux agences et annonceurs.

Elle propose plusieurs types de ciblage: par écran (ordinateur, mobile, tablette, TV), par type de contenu (sport, actualité, cuisine, etc...) et par profil (âge, sexe ou centre d'intérêt - «food lover», «digital mum», «sport fan»).

«Il y a quelques semaines, on a vendu une première campagne qui ciblait l'Irak et on a envoyé des publicité au Groenland. Cet outil va nous permettre de mieux couvrir les zones où l'on a de l'audience et d'optimiser nos revenus», a ajouté Damien Pigasse.

Dailymotion, deuxième place de marché vidéo dans le monde derrière YouTube, selon Damien Pigasse, est une filiale d'Orange. Elle totalise 2,5 milliards de vidéos vues par mois et 280 millions de personnes qui regardent une vidéo Dailymotion par mois.