• Accueil > 
  • Techno > 
  • Internet 
  • > Données des utilisateurs: le site Airbnb s'entend avec le procureur de New York 
Source ID:; App Source:

Données des utilisateurs: le site Airbnb s'entend avec le procureur de New York

New York est le premier marché d'Airbnb, qui... (PHOTO Andrew Harrer, Archives Bloomberg)

Agrandir

New York est le premier marché d'Airbnb, qui y générera en 2014 une activité économique de 768 millions de dollars.

PHOTO Andrew Harrer, Archives Bloomberg

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
NEW YORK

Le site de locations Airbnb et le procureur de New York ont annoncé mercredi être parvenus à un accord concernant les données des utilisateurs du site.

Après plus de six mois de discussions, Airbnb a accepté de remettre au procureur de l'État de New York Eric Schneiderman les données «anonymes» de ces utilisateurs. Elles «ne comporteront pas noms, d'adresses, ou autre information personnelle d'identification», a précisé le site.

Si certains hôtes font l'objet d'une enquête, Airbnb devra dans un délai d'un an transmettre au procureur tous les détails les identifiant (nom, téléphone, courriel, adresse...) a de son côté précisé le procureur.

La bataille entre M. Schneiderman et le site en ligne, conçu pour mettre en contact des personnes louant pour une courte durée leur appartement ou une chambre, et des visiteurs cherchant à se loger, durait depuis l'été dernier.

Dans un premier temps, le procureur avait exigé le 4 octobre «au nom de l'intérêt général» que le site en ligne lui transmette toutes les données des loueurs sur New York ayant utilisé le site depuis le 1er janvier 2010.

Les lois locales interdisent en effet de sous-louer un logement en l'absence du locataire ou propriétaire pour moins de 30 jours.

Le site avait fait appel, et un juge avait estimé la semaine dernière que la demande du procureur était trop large. Ce dernier en a donc réduit le champ.

«Nous voulions faire tout notre possible pour éviter de livrer les données de milliers de New-Yorkais ordinaires, et (...) pensons que nous sommes parvenus à un accord qui protégera la vie privée de milliers d'hôtes d'Airbnb», s'est réjoui Airbnb sur son blogue, tout en soulignant que la loi à New York restait la même en matière de location courte durée, et qu'il fallait «la changer, pour permettre à tous ceux qui veulent louer leur logement de le faire».

Airbnb avait récemment reconnu «la préoccupation légitime du procureur que certains grands groupes immobiliers utilisent le site de manière abusive», et annoncé le retrait du site de quelque 2000 annonces sur New York.

New York est le premier marché d'Airbnb, qui y générera en 2014 une activité économique de 768 millions de dollars, selon David Hantman, responsable des relations publiques sur le blogue du site. Quelque 25 000 annonces de 15 000 hôtes y figurent pour New York, selon le procureur.




la boite: 4391933:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Techno

Tous les plus populaires de la section Techno
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer