Le géant de l'internet Google a annoncé mardi qu'il avait demandé à la cour spéciale gérant les enquêtes liées à la sécurité nationale la permission de publier le nombre de requêtes des services de renseignement lui réclamant des données.

Publié le 18 juin 2013
AGENCE FRANCE-PRESSE

«Nous avons aujourd'hui demandé à la Foreign Intelligence Surveillance Court de nous autoriser à publier le nombre de requêtes liées à la sécurité nationale que nous recevons», a précisé un porte-parole de Google dans une déclaration transmise par courriel.