Le réseau social Twitter a présenté ses excuses mardi après qu'un compte au nom de Wendi Deng, l'épouse du magnat de la presse Rupert Murdoch, s'est révélé être une imposture, bien qu'il ait été certifié par le site internet.

AGENCE FRANCE-PRESSE

«Nous ne faisons pas de commentaire sur notre processus de certification mais nous pouvons confirmer que le compte @wendi_deng a été certifié à tort», a indiqué à l'AFP un porte-parole du réseau social dans un courrier électronique.

«Nous présentons nos excuses pour la gène occasionnée», a-t-il ajouté.

Le faux-compte a été créé le 1er janvier, un jour après que Rupert Murdoch lui-même a fait ses débuts sur Twitter.

«Je rejoins mon mari @rupertmurdoch dans notre nouvelle aventure numérique sur Twitter», indique le profil du compte, suivi par quelque 10 000 personnes, avec une photo du couple.

L'usurpateur a confirmé la vérité mardi: «Hello Twitter! Comme les journaux du monde entier l'ont finalement découvert, je confirme que ce compte est un faux. Je ne suis pas Wendi».

«C'était une bonne tranche de rigolade. Et si vous n'êtes pas de cet avis, vous n'avez qu'à demander à Twitter de virer tous les autres comptes parodiques», ajoute-t-il.

Twitter indique que la mention «compte certifié» est attribuée aux utilisateurs les plus connus, une fois leur authenticité établie.

«Une procédure de vérification? Je n'ai rien vu de tel. Je n'ai jamais été contacté», affirme toutefois l'utilisateur du compte @Wendi_Deng.

Wendi Deng, une Américaine d'origine chinoise de 43 ans, et Rupert Murdoch, 83 ans, se sont mariés en 1999. L'épouse du magnat de la presse s'est rendue célèbre en juillet dernier en défendant vaillamment son mari contre un entarteur lors d'une audition devant une commission parlementaire britannique.