Les consommateurs canadiens prêts à se désabonner de leur service télévisuel au profit de l'internet sont de plus en plus nombreux. Leur désir semble par ailleurs fortement stimulé par la nouvelle génération de téléviseurs connectés, une forte majorité d'acheteurs considérant sérieusement de se procurer un tel appareil au cours de l'automne.

Une étude du NPD Group indique que 71 % des consommateurs canadiens magasinant présentement pour un nouveau téléviseur lorgnent du côté de ces appareils dotés d'une connexion internet intégrée, permettant de récupérer du contenu à même des services web comme Amazon, Netflix et YouTube. Ces téléviseurs existent depuis plusieurs mois déjà, mais ils commencent à peine à faire leur apparition au Canada.

>>> Suivez Alain McKenna sur Twitter! (@mcken)

Samsung, un des plus grands vendeurs de téléviseurs au pays, commence à peine à mettre en marché au pays des appareils se branchant à un réseau WiFi afin de récupérer du contenu stocké sur un ordinateur personnel, sur un appareil mobile, ou carrément sur internet.

Samsung n'est pas seule dans ce marché. Selon le NPD Group, des différentes fonctions promises par ces téléviseurs nouveau genre, la possibilité de naviguer sur internet ne vient qu'au troisième rang (53 %). Ce sont les films (67 %) et les séries télé (63 %) disponibles gratuitement ou pas sur internet, qui constituent les deux priorités des acheteurs sondés.

Bref, n'en déplaise au CRTC, qui ne croit pas que ces services internet de vidéo sur demande forment une concurrence directe aux télédiffuseurs canadiens, le NPD Group conclut que, oui, ils en sont.

« Pour plusieurs, ces services sont des options bien plus abordables que la facture mensuelle des fournisseurs de services télé », indique justement Mark Haar, responsable de l'étude pour le NPD Group. « Et même s'il existe plusieurs autres façons de récupérer gratuitement du contenu vidéo, le fait de pouvoir le faire directement à partir d'un téléviseur demeure une des solutions les plus attrayantes pour le consommateur moyen. »

Comme quoi le multitâche n'est plus l'exclusivité des ordinateurs personnels, outre les films et les séries télé, les diaporamas photo et les jeux vidéo de groupe sont aussi des activités qui attirent les acheteurs vers ces nouveaux produits. Encore là, ce sont des activités qui réduisent le temps passé, pour ainsi dire, « devant la télé »...