Le ministre français des Affaires européennes Laurent Wauquiez a préconisé mardi la création par l'Union européenne d'une unité spécialisée dans la lutte contre la cybercriminalité, «une sorte de cyber-FBI».

AGENCE FRANCE-PRESSE

«L'Europe doit se doter d'une sorte de cyber-FBI adossé à Europol qui lutte déjà contre le cybercrime, mais de manière insuffisante», a déclaré le ministre dans un entretien au quotidien Le Parisien.

«Dans le même esprit, il est nécessaire d'inventer une force d'intervention rapide composée de cyberpompiers européens, qui pourrait éteindre le feu rapidement en cas d'attaque contre un État ou une grande organisation», ajoute le ministre, qui observe que les équipes spécialisées existantes n'agissent actuellement qu'à un niveau national.

«Un internaute sur 30 a perdu de l'argent en Europe ces douze derniers mois à cause d'un pirate informatique et 7 000 sites répertoriés en France ont été victimes d'attaques sur le réseau», ajoute le ministre qui évoque «une vraie menace» à la fois pour les internautes, les États et les entreprises.